"Tiger King : Au royaume des fauves" : Netflix annonce la saison 2 de la série phénomène pour novembre

Les déboires de Joe Exotic, patron de zoo et éleveur pas très net de fauves, sont de retour pour une saison 2 cet automne, annonce Netflix.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Joe Exotic, de son vrai nom Joe Maldonado-Passage, personnage principal de la série à succès de Netflix "Tiger King" ("Au royaume des fauves" en version française). (NETFLIX)

La plateforme Netflix l'a annoncé ce week-end : la série à succès Tiger King: Au royaume des fauves, qui avait captivé des millions de téléspectateurs dans le monde en temps de confinement et de crise sanitaire l'an dernier, revient pour une deuxième saison cet automne, promise comme "encore plus folle et chaotique".

Les réalisateurs Eric Goode et Rebecca Chaiklin restent aux commandes de la saison 2 qui débutera le 17 novembre, selon la bande-annonce.


Condamné, Joe Exotic témoignera depuis sa prison

La série, sortie en mars 2020 et devenu l'un des programmes les plus regardés de l'histoire de Netflix, suivait les manigances et déboires de Joe Exotic, un patron de zoo haut en couleur régnant sur une ménagerie de félins, d'employés loufoques et d'amants fantasques, accusé de négliger ses animaux.

De son vrai nom Joe Maldonado-Passage, le "Roi des tigres" a été condamné à 22 ans de prison pour tentative de meurtre et se trouve actuellement en détention. Il témoignera dans la saison 2 depuis sa geôle. 

Mort de plusieurs félins laissés à l'abandon

La première saison se concentrait sur l'intense rivalité entre Joe Exotic et Mme Baskin, qui avait accusé durant des années l'excentrique homme d'affaires de maltraiter ses bêtes et s'était jurée de mettre son zoo en faillite.

En mai, les autorités américaines ont procédé à la saisie de 68 fauves hébergés dans le zoo ayant appartenu à Joe Exotic, désormais dirigé par Jeffrey Lowe, ancien associé de Joe, et son épouse Lauren. Selon des documents judiciaires, les fauves n'étaient ni nourris, ni soignés, ni abrités de manière adéquate, si bien que trois grands félins de moins de un an sont morts de malnutrition, et deux autres dans des conditions suspectes, depuis septembre 2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Netflix

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.