Dans l'Aveyron, Villefranche-de-Rouergue replonge dans la Seconde Guerre mondiale pour le tournage d'une série Netflix

C'est l'effervescence à Villefranche-de-Rouergue, qui se prépare à vivre au rythme du tournage d'une mini-série produite par Netflix. Pour les besoins de cette fiction historique, cette commune de l'Aveyron de 10 000 habitants a fait un retour dans les années 40. 

Article rédigé par
Anne Philibert - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La ville de Villefranche-de-Rouergue comme décor de cinéma (FRANCE 3)

Le cœur de Villefranche-de-Rouergue s'est transformé en plateau de cinéma. C'est ici que Netflix a posé ses caméras pour le tournage d'une nouvelle série adaptée du roman d’Anthony Doerr All the light we cannot see.

Cette série historique de quatre épisodes d'une heure est entièrement filmée en France. À Saint-Malo où se déroule l'histoire mais aussi dans l’Aveyron. Le patrimoine de Villefranche-de-Rouergue a ainsi été choisi comme décor de tournage.

Villefranche-de-Rouergue transformé en plateau de cinéma

Une mini-série historique 

L'histoire de Toute la lumière que nous ne pouvons voir, adapté du roman d' Anthony Doerr All the light we cannot see, couronné du Prix Pulitzer en 2015, se situe en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle retrace le récit de vie de Marie-Laure, une jeune Française aveugle et réfugiée à Saint-Malo avec son père, dont la route va croiser celle de Werner, un soldat allemand, génie des transmissions électromagnétiques, qui est missionné par la Wehrmacht pour briser la Résistance.

Trois cents figurants de la région

La ville a donc changé de visage pour les besoins du tournage. Une boutique de vêtements, un restaurant au cœur de la bastide et plusieurs autres vitrines ont pour l’occasion remonté le temps, jusqu’au début des années 40. Et ce, sous le regard des habitants. 

Au printemps dernier, c'est le casting pour la série qui a rencontré un vif succès. L'équipe de tournage recherchait des hommes et des femmes âgés de 6 à 75 ans et des figurants pour être soldats. Sur 1500 candidats, 300 figurants comme Hugo  ont été recrutés dans la région. Le jeune homme s'apprête à enfiler son costume pour jouer sur la place de la Collégiale autour du 20 juillet.

C'est une scène de libération, je ne sais pas encore si elle est de jour ou de nuit. C'est là où il y a la plus grosse scène apparemment sur la place de la Collégiale.

Hugo

figurant

De belles retombées économiques 

Ce tournage est une belle opportunité pour la ville de Villefranche-sur-Rouergue. Habitants, figurants, commerçants, tous ont été sollicités. Certains espèrent croiser les acteurs principaux de la série comme Hugh Laurie, connu pour son rôle dans Dr House ou Mark Ruffalo, qui interprète Hulk dans les films de la saga Avengers. Mais tous se réjouissent des belles retombées économiques et touristiques. 

Le tournage doit commencer le 5 juillet et va durer environ trois semaines. La sortie de cette mini-série est prévue en 2023.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Netflix

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.