Roselyne Bachelot annonce des aides "sur-mesure" au secteur de la culture après la fin du "quoi qu'il en coûte"

Les aides seront attribuées selon la situation de chaque théâtre ou cinéma par exemple, selon la ministre de la Culture, qui reçoit des représentants du monde de la culture ce lundi 30 août après-midi. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Culture Roselyne Bachelot à la fin du Conseil des Ministres le 25 août 2021.  (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS)

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé lundi 30 août une aide "sur-mesure" au secteur de la Culture pour affronter les conséquences de la crise sanitaire due au Covid-19 après la fin de l'aide "quoi qu'il en coûte". "Nous serons aux côtés des secteurs qui sont en difficulté, mais les choses sont très différentes selon les secteurs, donc on va faire du sur-mesure", a dit la ministre sur France-Info.

A 14h30, le monde de la culture, dont des représentants du cinéma et du spectacle vivant, seront reçus séparément par les ministres de l'économie Bruno Le Maire et des PME Alain Griset et de la Culture Roselyne Bachelot. Cette réunion suit l'annonce de mercredi 25 août par le ministre de l'Economie que le gouvernement mettait fin aux mesures de soutien aux entreprises "quoi qu'il en coûte". La ministre de la Culture a mentionné, sans précision, le maintien de "certaines mesures transversales" d'aide aux entreprises, tout en notant que le secteur de la culture est dans une "période de reprise".

Des aides différentes pour chaque théâtre ou cinéma

A la question de savoir si l'aide serait attribuée selon la situation de chaque théâtre ou cinéma, la ministre a répondu : "Exactement". Et pour cela les services de l'Etat vont "regarder le chiffre d'affaire et la fréquentation" des entreprises concernées, en utilisant comme périodes de référence "ce qui s'est passé avant l'instauration du pass sanitaire, et par rapport aux années sans crise sanitaire". Evoquant le secteur de la presse, qui a "rencontré de grandes difficultés", elle a annoncé un effort "pour un certain nombre d'acteurs et en particulier pour les photo-journalistes et photo-documentaristes".

Un programme de commande publique, doté de 5 millions d'euros et piloté par la Bibliothèque nationale de France (BnF), va en sélectionner 100 en novembre et 100 en mars 2022. Ils recevront une bourse de 22 000 euros pour réaliser une "radioscopie de la France de la crise sanitaire et après". Leurs travaux seront exposés ensuite "à la BnF et dans toute la France".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.