Tourisme : à la découverte des fameux clochers de Franche-Comté

Publié Mis à jour
Tourisme : vue sur les fameux clochers comtois
Article rédigé par
M. Larguet, M. Hauville, N. El Abid O. Pergament, Images drone : M. Fougère, M. Perrey - France 3
France Télévisions

Vendredi 16 septembre, le 12/13 vous emmène en Franche-Comté, pour vous raconter l'histoire des clochers comtois, surnommés "les clochers à l’impériale".

En Franche-Comté, impossible d’échapper aux dômes à l’impériale, à la silhouette majestueuse. L’histoire des clochers comtois débute à Besançon (Doubs) en 1729 avec l’incendie de la Cathédrale Saint-Jean. Un premier architecte réédifie alors une tour dans un style sobre et trapu. Un second allège l’ouvrage avec un toit plus raffiné en forme de cloche.

Des toits aux motifs multiples

"Cela fait une espèce de double nature de clocher que l’on retrouve souvent dans l’architecture comtoise. Un côté pratique, stable, ergonomique en quelque sorte, et quand même une recherche esthétique", explique Matthieu Fantoni, conservateur des monuments historiques. Matthieu Fantoni a mené les travaux de restauration du clocher de la cathédrale, alors il n’a plus aucun secret pour lui. La forme du clocher connaît quelques variations et les motifs se multiplient : à fleurettes, à chevrons, à losanges, avec des symboles, chamarrés ou monochromes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.