Patrimoine : à Sainte-Victoire, des bénévoles redonnent sa gloire d'antan à un prieuré

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Patrimoine : à Sainte-Victoire, des bénévoles redonnent sa gloire d'antan à un prieuré
Article rédigé par France 3 - L. Perrier, E. Zini, B. Bonnadier, L. Dulois
France Télévisions
France 3
Depuis 1955, des bénévoles se relaient pour rénover et entretenir un prieuré isolé. Il est situé au sommet de la Sainte-Victoire, près d’Aix-en-Provence, si cher au peintre Paul Cézanne.

Deux fois par semaine, la façade nord de la Sainte-Victoire accueille quelques courageux aux sacs chargés de matériaux de construction. Ce matin-là, entre taille de pierre et soudure, les tâches se répartissent entre les bénévoles selon les spécialités. "Il n’y avait pas de toit. Sur la chapelle, il restait une voûte nue. Sur le refuge il n’y avait rien du tout, c’était que des murs", commente Marc Dufleid, président adjoint en charge du chantier, qui décrit l'état dans lequel l’endroit a été trouvé.

80 000 visiteurs chaque année

Rendre au prieuré pierre par pierre sa gloire d’antan, c'est le pari fou qui interpelle les 80 000 visiteurs de passage tous les ans. Il est possible de dormir dans le monastère devenu un refuge au confort sommaire, au plus près de la vie des moines de l’époque. Les locaux sont entretenus par les 800 adhérents de l’association. Le prieuré de la Sainte-Victoire a séduit de nombreux artistes, comme François Gilly. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.