Châteaux, églises, léproserie, cinéma... dix-huit sites sélectionnés pour l'édition 2022 du Loto du patrimoine

C'est la cinquième édition de la Mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, confiée à l'animateur Stéphane Bern.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le haras du Pin (Orne) dont la rénovation de l'église est au programme de la cinquième édition du Loto du patrimoine 2022. (CHICUREL ARNAUD / HEMIS.FR / HEMIS.FR)

D'anciennes colonie pénitentiaire et léproserie, des châteaux, églises, un cinéma ou un théâtre à l'italienne : la Fondation du patrimoine a choisi dix-huit nouveaux sites pour l'édition 2022 du loto, permettant leur sauvetage, a annoncé lundi le ministère de la Culture. Stéphane Bern anime pour la cinquième année consécutive ce Loto du patrimoine.

645 sites aidés depuis 2018

Parmi les heureux élus figurent l'ancienne colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer (Morbihan), le château de Quenza (Corse-du-Sud), les chevalements miniers d'Oignies (Pas-de-Calais), l'église Saint-Louis de Villemomble (Seine-Saint-Denis), les anciennes église et infirmerie vétérinaire du haras du Pin (Orne), le théâtre à l'italienne de Guéret (Creuse), le cinéma Atlas aux anses d'Arlet (Martinique) ou le village de l'Acarouany et son ancienne léproserie à Mana (Guyane).

Les dotations accordées grâce au Loto du patrimoine seront annoncées lors des prochaines Journées européennes du patrimoine, en septembre. Depuis la première édition en 2018, la Mission patrimoine a aidé 645 sites pour leurs travaux de restauration, dont 90 projets emblématiques du patrimoine régional et 555 sites départementaux.

L'édition 2021 du Loto avait battu un record en collectant plus de 28 millions d'euros. Depuis son lancement, ce Loto a apporté 100 millions d'euros à la Mission.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Loto du patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.