Cet article date de plus de deux ans.

Léonard de Vinci : les dernières années françaises du peintre italien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Léonard de Vinci : les dernières années françaises du peintre italien
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Léonard de Vinci est mort il y a tout juste 500 ans. L'artiste italien, à qui l'on doit tant, a été inhumé à Amboise (Indre-et-Loire).

Blottie dans les sacoches de cuir de son créateur, La Joconde est arrivée en France en 1516. À 64 ans, Léonard de Vinci traverse les Alpes à cheval sur invitation de François 1er. Le jeune roi de France lui donne la jouissance du château du Clos Lucé (Indre-et-Loire), avec une pension de 1 000 écus d'or, une fortune. "Léonard de Vinci écrivait de droite à gauche, avec une écriture qui pouvait être lue dans un miroir de façon inversée. Était-ce une façon de protéger ses secrets ?", interroge François Saint Bris, président du château du Clos Lucé.

Chambord porte aussi l'empreinte du maître

Mort le 2 mai 1519, Léonard de Vinci en enterré au sein du château royal d'Amboise (Indre-et-Loire) lors de funérailles dignes d'un souverain. Érigé quatre mois après sa mort du peintre, le château de Chambord, dans le Loir-et-Cher, porte le trait de l'artiste.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.