Le Mans lance une réorganisation de grande ampleur de ses musées

Trois sites au lieu de quatre, la gratuité pour tous, une nouvelle mise en valeur des collections. Le Mans revisite entièrement le visage de ses musées. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Réorganisation des musées municipaux du Mans (France 3 Pays de la Loire)

Les musées sont peut-être fermés, mais au Mans c'est l'effervescence. La ville s'est lancée dans un vaste chantier de réorganisation des quatre musées municipaux pour donner envie à la population et aux touristes de redécouvrir les richesses de ses collections. Et la gratuité des musées de la ville pour tous est effective depuis le 1er janvier. 

La réorganisation des musées du Mans

Sortir les collections des réserves, faire découvrir le patrimoine et l'Histoire de la ville et laisser une place de choix aux sciences humaines et aux enjeux du XXIe siècle comme le changement climatique, voilà quelques-uns des objectifs de la réorganisation de grande ampleur des musées du Mans. Le Musée de Tessé, qui a ouvert ses portes il y a plus de 200 ans, deviendra par exemple le musée des Beaux-Arts pour permettre la création de nouveaux espaces et l'exploitation du parc. "Le projet est de créer un dialogue entre le parc et le musée, avec notamment la création d'un espace de restauration et l'installation de sculptures", explique Alice Gandin, la directrice des musées du Mans. 

Un musée d'histoire de la ville

Autre projet d'envergure, un musée d'histoire de la ville, qui sera installé dans un ancien hôtel particulier. Les collections de deux sites y seront regroupées, pour raconter l'histoire de la cité de l'Antiquité jusqu'au XXe siècle.   

L'homme et la nature

Enfin, le troisième musée sera dédié à l'Homme et la nature, un nouveau lieu de transmission intergénérationnelle. "On y découvrira l'histoire de la Terre, de ses origines à la Préhistoire, en passant par le changement climatique et la biodiversité", précise Alice Gandin. Des travaux et des réaménagements d'envergure qui devraient débuter d'ici deux ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.