La France s'engage à restituer au Bénin les œuvres d'art réclamées

Le Bénin et la France ont également signé un programme commun avec le projet de soutien de la France pour mettre en oeuvre "une muséologie et d'une muséographie adaptées aux particularités locales". 

Siège Royal du Royaume du Dahomey (Benin actuel) au début du 19e siècle, le 18 juin 2018 au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris.
Siège Royal du Royaume du Dahomey (Benin actuel) au début du 19e siècle, le 18 juin 2018 au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris. (GERARD JULIEN / AFP)

La restitution par la France au Bénin de 26 oeuvres d'art annoncée en 2018 se fera "dans le courant de l'année 2020, peut-être au début de l'année 2021", a indiqué lundi à Cotonou le ministre français de la Culture Franck Riester.

Le gouvernement béninois doit encore définir le lieu qui accueillera cette restitution qui, a ajouté le ministre, se fera soit à travers une "remise" soit directement par un transfert de propriété "si la loi française est votée d'ici là".

Restitution en "plusieurs étapes"

Après avoir évoqué le principe d'une restitution d'oeuvres en 2017 à Ouagadougou, le président français Emmanuel Macron avait annoncé en novembre 2018 que la France allait remettre "sans tarder" 26 oeuvres réclamées par le Bénin.

Porte du palais du roi Glegle du royaume de Dahomey (autour de 1880-89) exposé au Musée du Quai Branly - Jacques Chirac à Paris.
Porte du palais du roi Glegle du royaume de Dahomey (autour de 1880-89) exposé au Musée du Quai Branly - Jacques Chirac à Paris. (GERARD JULIEN / AFP)

Au cours du point de presse conjoint concluant cette visite, le ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, a salué "l'engagement du président français de restituer ces oeuvres" et "l'ouverture d'une discussion élargie, en ce qui concerne l'ensemble de certaines oeuvres". "Nous nous sommes entendus sur la restitution des oeuvres en plusieurs étapes", a-t-il précisé.

Soutien muséographique de la France

En visite depuis dimanche à Cotonou, le ministre français de la Culture a eu un entretien avec le président béninois Patrice Talon pour évoquer entre autres la coopération culturelle entre les deux pays. 

Le Bénin et la France ont également signé un programme commun de travail faisant état de "la circulation d'oeuvres d'art, notamment sous forme de prêts et d'expositions". Le Bénin attend ainsi de la France "l'appui à la mise en oeuvre d'une muséologie et d'une muséographie adaptées aux particularités locales et prenant en compte les normes internationales".