Paris : du plomb découvert sur les sols de la station Saint-Michel du RER C, fermée pour nettoyage

L'Agence régionale de santé (ARS) "a constaté l'efficacité des premières mesures de nettoyage effectuées", permettant "de revenir à des niveaux satisfaisants sur la passerelle". 

La station de RER Saint-Michel Notre-Dame, à Paris, en mars 2018. 
La station de RER Saint-Michel Notre-Dame, à Paris, en mars 2018.  (MAXPPP)

Il pourrait provenir de l'incendie de Notre-Dame de Paris. Du plomb a été découvert à Paris sur les sols de la station Saint-Michel du RER C, proche de la cathédrale. La station a été fermée mercredi 19 juin pour nettoyage et "par précaution", a appris l'AFP vendredi auprès de la SNCF.

"Nos experts estiment qu'il y a un lien plausible" avec l'incendie de la cathédrale, a indiqué une porte-parole du groupe ferroviaire. Ce dernier a précisé qu'il n'y avait "pas de plomb dans l'air, ni sur le mobilier" mais seulement "au sol", en dépôts "un peu collants". Le plomb a pu être "apporté par les semelles des chaussures de nos clients", a ajouté la porte-parole.

C'est "à l'occasion de prélèvements effectués préalablement à des travaux", prévus cet été, que "des mesures de plomb inhabituellement élevées" ont été repérées "sur une passerelle" de la station, explique la SNCF dans un texte d'information aux voyageurs.

"Pas de situation analogue" pour le RER B et le métro

Prévenu mardi soir, le groupe a décidé de réaliser "des analyses complémentaires, immédiatement enclenchées" et de lancer "des mesures immédiates de nettoyage, ce qui a nécessité de fermer la gare", qui "rouvrira ce week-end", ajoute la SNCF. 

La SNCF a transmis les résultats des prélèvements à l'Agence régionale de santé (ARS), qui "a constaté l'efficacité des premières mesures de nettoyage effectuées", permettant "de revenir à des niveaux satisfaisants sur la passerelle", indique l'entreprise. L'ARS a noté que les prélèvements sur les quais du RER C étaient conformes "aux valeurs habituellement retenues", selon la SNCF. L'ARS a aussi recommandé de continuer le nettoyage "dans les autres espaces intérieurs de la gare accessibles au public".

De nouveaux prélèvements seront effectués "régulièrement" et, si besoin, des opérations de nettoyage seront réalisées "de nuit", promet la SNCF. A la RATP, qui gère à Saint-Michel les stations du RER B et de la ligne 4 du métro, "il n'y a pas de situation analogue", a indiqué un porte-parole de la régie.