Notre-Dame : le démantèlement du chantier va débuter

Le travail a repris lundi 8 juin sur le chantier de Notre-Dame de Paris. L'une des étapes les plus périlleuses vient de commencer sur le site : il faut démonter l'échafaudage mis en place avant l'incendie d'avril 2019.

France 3

La moindre erreur pourrait déstabiliser le monument. Lundi 8 juin, l'une des étapes les plus délicates du chantier de Notre-Dame de Paris a débuté. Il faut démonter l'échafaudage mis en place avant l'incendie d'avril 2019. "C'est un chantier délicat car l'échafaudage pèse 200 tonnes. C'est un monstre de métal qui a été partiellement déformé par la chaleur de l'incendie", explique la journaliste Charlotte Gillard, en duplex devant le chantier.

L'édifice est consolidé et déblayé depuis un an

Tout en haut de Notre-Dame, l'échafaudage fondu en partie par l'incendie est enlevé pièce par pièce. Un démontage qui demande du temps : plusieurs mois. Les travaux pour rebâtir l'édifice prendront, eux, plusieurs années. Mais les délais sont-ils tenables ? Depuis un an déjà, l'édifice est consolidé et déblayé.

Le JT
Les autres sujets du JT
(PHILIPPE LOPEZ / AFP)