Vidéo Ouistreham : un million d'euros dépensé pour un musée qui n'a pas vu le jour

Publié Mis à jour
Ouistreham : 1 million d'euros dépensés pour un musée  qui n'a pas vu le jour
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la commune de Ouistreham, c’était un grand projet. Un Centre des relations franco-britanniques, musée de plus 3000 mètres carrés censé ouvrir ses portes en 2019. Trois ans après, aucune pierre n'a été posée, pourtant près d’1 million d’euros a été dépensé par la ville. L’Oeil du 20H a fait les comptes.

Sur une parcelle à quelques mètres de la plage, à Ouistreham, le projet de musée lancé par le maire en 2017, devait raconter 1000 ans d’histoire entre la France et la Grande-Bretagne. Il devait notamment accueillir deux salles d’expositions, un restaurant ainsi qu'une grande salle de spectacle.

Le coût estimé était alors de près de 15 millions d’euros, pris en charge en partie par la région et le département. A l’époque, le maire (Horizons) Romain Bail affirmait même que la commune n’aurait presque rien à payer, lors du conseil municipal du 4 septembre 2017.

Un million d'euros dépensé

Pourtant, cinq ans plus tard, aucun musée n'a été construit, mais 1 million d’euros a été dépensé par la ville selon la Chambre Régionale des Comptes de Normandie. Alors certains habitants, comme Frédéric Fouquart, ne comprennent pas : “A quoi a servi cet argent ? C’est la question principale que tout le monde se pose. On veut bien admettre que des investissements soient faits, que de l’argent soit dépensé, mais il n’y a rien après un million d’euros et c’est nous en tant que contribuables qui devons mettre la main à la poche.

D’après le rapport, sur le million d’euros dépensé, 760 000 ont été utilisés pour les études préalables par exemple. L’autre partie, 230 000 euros, pour le personnel et la promotion du projet. Il y a par exemple des frais de réception, comme le soir du 28 novembre 2017 à l’ambassade britannique de Paris, en présence du maire de Ouistreham.

Une réception à 11 600 euros

Une partie des dépenses aurait été facturée par l’ambassade à la ville de Ouistreham. Sur la facture que nous nous sommes procurée, il est écrit : "200 invités, 58 euros le menu", pour une somme totale de 11 600 euros.

Raphaël Chauvois, conseiller municipal (DVG) de l’opposition, dénonce ce qu’il considère être un gaspillage d’argent public : “Pour une ville de 10 000 habitants, un million d’euros permet de faire beaucoup de choses comme d’avoir des projets, aider les associations, investir.

Contacté à plusieurs reprises, le maire de Ouistreham n’a pas souhaité s’exprimer sur les dépenses liées à ce projet. Selon lui, “Tous les documents sont entre vos mains. Le conseil municipal a été régulièrement informé et en toute transparence. Je n’ai donc rien de plus à vous dire.

Après cinq ans de recours juridiques et de retards liés au Covid, le projet est suspendu mais le maire affirme vouloir le relancer. Contactés, la Région et le Département nous indiquent de leur côté ne pas s’être réengagés à le financer.

Parmi nos sources :

Rapport Chambre régionale des comptes de Normandie

Facture de la réception à l'ambassade britannique de Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.