Grande guerre : les lettres d'un poilu à sa famille retrouvées

Des lettres d'amour écrites en 1916 et cachées depuis plus d'un siècle ont été retrouvées dans un appartement d'un immeuble de Redon (Ille-et-Vilaine). Un trésor épistolaire écrit par un poilu à sa famille qui a été découvert par hasard lors de travaux d'aménagement.

France 3

Sur une photo, le caporal Chapron, la plume à la main, écrit sans doute une lettre d'amour. Entre 1916 et 1918, durant la Première Guerre mondiale, il envoyait des lettres à sa femme et à sa fille. Cent ans plus tard, les témoignages épistolaires viennent de réapparaître dans un vieil immeuble de Redon (Ille-et-Vilaine). "Ma petite lolote chérie, comme ça fait du bien quand on peut se dire qu'on est aimé. Je suis fier de ma fille. Je ne vois pas une enfant plus fine, plus jolie", peut-on lire sur l'une d'entre elles. Le propriétaire les a trouvées par hasard dans le grenier en faisant des travaux.

Les lettres découvertes par le petit-fils du soldat

"Les lettres se trouvaient entre le mur, les ardoises, et les rampants en plâtre", explique Maxime Le Roux, le propriétaire de la maison. L'histoire de ce soldat parlant à sa femme, lui disant qu'elle lui manque, et qu'il en a marre de la guerre a tout de suite ému ce propriétaire. La belle histoire ne s'arrête pas là puisque Maxime Le Roux a également retrouvé le petit fils du soldat, qui a pu découvrir pour la première fois les lettres de son grand-père.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lettres d\'amour écrites en 1916 et cachées depuis plus d\'un siècle ont été retrouvées dans un appartement d\'un immeuble de Redon (Ille-et-Vilaine). Un trésor épistolaire écrit par un poilu à sa famille qui a été découvert par hasard lors de travaux d\'aménagement.
Des lettres d'amour écrites en 1916 et cachées depuis plus d'un siècle ont été retrouvées dans un appartement d'un immeuble de Redon (Ille-et-Vilaine). Un trésor épistolaire écrit par un poilu à sa famille qui a été découvert par hasard lors de travaux d'aménagement. (France 3)