"Chichinette, ma vie d'espionne" : un documentaire sur l’histoire extraordinaire de Marthe Hoffnung Cohn, jeune juive infiltrée en territoire nazi

A 99 ans, la résistante française Marthe Hoffnung Cohn parcourt le monde pour raconter son histoire singulière. Celle d’une jeune juive originaire de Metz devenue par hasard espionne en Allemagne pour le compte de l’armée française début 1945. Un documentaire retraçant son parcours sort ce mercredi en salles.

Marthe Hoffnung-Cohn
Marthe Hoffnung-Cohn (Copyright Urban Distribution)

On la surnommait Chichinette la petite casse-pieds. Un documentaire allemand revient sur l’histoire singulière de Marthe Hoffnung Cohn, jeune juive messine qui réussit à s’infiltrer en Allemagne quelques mois avant la capitulation des nazis pour fournir des renseignements capitaux aux armées alliées et à la Résistance. Aujourd’hui âgée de 99 ans, l’espionne venue de Lorraine parcourt inlassablement le monde pour transmettre ces souvenirs aux jeunes générations.

Marthe Hoffnung vit en Californie depuis la fin des années 50 et son mariage avec un médecin militaire américain, le major Lloyd Cohn. Mais chaque année, à l’occasion de ses nombreux voyages à travers le monde et notamment en Europe, le couple fait escale à Metz, la ville natale de Marthe, qu’elle a dû fuir avec sa famille en 1939. C’est ici, que France 3 a pu la rencontrer pour évoquer ce film que lui consacre la documentariste allemande Nicola Hens.

Espionne par hasard

Rien ne prédestinait Marthe Hoffnung à devenir agent de renseignement pour la France. Née en 1920 à Metz dans une famille juive orthodoxe, elle quitte la ville en septembre 1939 avec ses parents et ses six frères et sœurs pour se réfugier, comme de nombreux Mosellans, dans la Vienne. L’occupation allemande à partir de juin 40, puis l’annexion de la Moselle au IIIe Reich quelques semaines plus tard, oblige la famille Hoffnung à renoncer à un retour vers Metz.

Mais la vie de Marthe alors étudiante infirmière bascule deux ans plus tard, en juin 1942, quand sa sœur est arrêtée par la Gestapo. La jeune femme organise la fuite de sa famille vers la zone libre en ayant pris soin de se faire fabriquer de faux papiers. Son fiancé, Jacques Delaunay, un étudiant qu’elle a rencontré à Poitiers et qui est engagé dans la Résistance, est fusillé au Mont-Valérien en octobre 1943. Elle tente alors, en vain, de rejoindre une première fois la Résistance.

Après la Libération de Paris, Marthe s'engage dans l'armée française régulière, comme infirmière. Découvrant qu’elle parle couramment l’allemand, son supérieur, le colonel Fabien (qui mourrat quelques semaines plus tard lors d'une opération en Alsace) propose à Marthe Hoffnung d’intégrer les services de renseignements français. Ce qu’elle accepte immédiatement. Après quatorze tentatives infructueuses, elle parvient à entrer en Allemagne via la Suisse début avril 1945.

Très active en territoire ennemi jusqu’à la capitulation des Nazis, elle facilitera grandement l’avancée des troupes alliées grâce à ses nombreuses et précieuses informations. Des actes de bravoure qu’elle raconte dans ce documentaire et qui lui vaudront d’être décorée de la Croix de guerre en 1945.

Sortie le 30 octobre 2019
Sortie le 30 octobre 2019 (Urban Distribution)

"Chichinette, ma vie d'espionne" - documentaire de Nicola Hens - avec Marthe Hoffnung Cohn - sortie le 30 octobre 2019 (1h26) - Urban Distribution