Barques catalanes : Un patrimoine coloré

Elles ont bien failli disparaitre, abandonnées par les pêcheurs pour des bateaux plus gros et à moteurs. Mais les barques catalanes sont désormais protégées et également restaurées.

France 2

Dans le petit port de Collioure (Pyrénées-Orientales), elles tiennent le premier rôle. Leur élégance attire les regards : les barques catalanes. Jusque dans les années 1960, ces barques pointues à voile servaient à pêcher l’anchois et la sardine sur les côtes catalanes. Aujourd’hui abandonnées par les pêcheurs, elles sont devenues des pièces de musées soigneusement conservées. On raconte leur histoire aux touristes.

Des angles et des courbes par la main de l’homme

Ces barques sont restaurées dans l’atelier de Cédric Joulé, charpentier de marine. Il lui faut entre six mois et deux ans pour restaurer une barque. "Ce qui fait le charme de ce métier, c’est que seule la main de l’homme donne ces courbes et ces formes particulières", se réjouit-il. Des retraités de Collioure remettent ces barques en mer avec leur association Patrimoine Maritime de Collioure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Elles ont bien failli disparaitre, abandonnées par les pêcheurs pour des bateaux plus gros et à moteurs. Mais les barques catalanes sont désormais protégées et également restaurées.
Elles ont bien failli disparaitre, abandonnées par les pêcheurs pour des bateaux plus gros et à moteurs. Mais les barques catalanes sont désormais protégées et également restaurées. (France 2)