A Moulins, une exposition retrace la vie des habitants quand la ligne de démarcation coupa la ville en deux en 1940

La capitale historique du Bourbonnais se penche sur ce moment douloureux de son histoire avec une grande exposition à découvrir jusqu'au 2 janvier 2021.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"L'Allier comme en 40 ! Lorsque la ligne de démarcation séparait les Bourbonnais" - jusqu'au 3 janvier 2021 (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Le 25 juin 1940, trois jours après la signature de l’armistice entre le gouvernement de Vichy et le régime nazi, la France se retrouve coupée en deux par la ligne de démarcation. Une ligne qui passe par Moulins, séparant là aussi la ville en deux, entre zone libre et zone occupée. Un épisode douloureux pour la population, retracé dans cette exposition au château des ducs de Bourbons.

Ausweis

Du jour au lendemain, les habitants de Moulins se sont retrouvés coincés des deux côtés de cette nouvelle frontière suivant l’Allier. Le pont Régemortes va devenir un point de passage important, car situé sur l'axe routier entre Vichy et Paris. Les contrôles des soldats de la Wehrmacht y sont permanents. Seuls les habitants disposant d’un laissez-passer pouvaient se déplacer entre les deux zones. De nombreux exemplaires sont présentés dans l’exposition.

Des ausweis dont les détenteurs étaient très recherchés par la Résistance pour porter des courriers, faire passer des personnes ou transmettre des renseignements. L’exposition aborde également les heures noires de l’Occupation jusqu'à la libération de la ville le 6 septembre 1944, et notamment les déportations, les exécutions et les tortures infligées par les nazis comme par les miliciens français dans les cellules du château de Moulins. Pour la première fois depuis la fin de la guerre, la baignoire utilisée pour faire parler les prisonniers est exposée au public.

  Affiche de l'exposition (DR)

"L'Allier comme en 40 ! Lorsque la ligne de démarcation séparait les Bourbonnais" - jusqu'au 3 janvier 2021 - Château des ducs de Bourbon, 7 Place de la Déportation, 03000 Moulins - Tous les jours de 10h à 19h (jusqu’au 31 août) - Tarifs 5€/3€ - gratuit pour les moins de 17 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.