Au Musée du Bourget, la Grande galerie Art Déco restaurée sert d'écrin à des trésors inestimables de l'aviation

Le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget a rouvert ce week-end après plusieurs années de travaux qui font de lui un des plus importants au monde.

Des avions historiques dans leur nouvel écrin
Des avions historiques dans leur nouvel écrin (A. Joudi /France Télévisions)

La Grande Galerie de l'aérogare historique du Bourget s'est ouverte au public le 14 décembre après de nombreuses années de travaux de rénovation. Ce véritable bijou Art Déco de 230 mètres de long abrite des collections d'appareils qui font du musée de l'Air et de l'Espace un des plus importants au monde.

L'ouverture de la Grande Galerie de l'aérogare du Bourget est le point d'orgue de la célébration du centenaire du musée. 

Une inspiration... maritime et ferroviaire

C'est en 1937 que l'architecte Georges Labro s'est vu confier la construction de l'aérogare. Il a puisé ses sources d'inspiration autant dans l'univers de l'aviation que dans celui de la navigation, avec des rampes d'escaliers en forme de cordage, que dans celui du transport ferroviaire. L'environnement est rendu très lumineux par une majestueuse verrière qui coiffe le hall. "Elle est constituée de pavés de verre à l'image de la verrière de la Gare de l'Est", explique Jean-Emmanuel Terrier, historien au musée de l'Air et de l'Espace.

Avion de la première guerre mondiale
Avion de la première guerre mondiale (A.Joudi /France télévisions)

Un chantier de 25 millions d'euros

Le coût total des travaux s'élève à 25 millions d'euros. Rehabilités, les bâtiments du musée peuvent abriter des pièces à leur tour restaurées, une collection unique au monde pour les périodes des débuts de l’aérostation et de l’aviation. La Grande Galerie sert aujourd'hui d'écrin à ces pièces qui n'ont jamais été exposées comme la nacelle du dirigeable Le France, premier ballon entièrement contrôlable à voler. C'était en 1884.

Les premiers visiteurs sont sous le charme de cette nouvelle muséographie de nature à déclencher ou encourager des vocations. Les concepteurs ont pris le parti d'un musée moins technique et plus didactique.

On évoque tout le fait aérien c'est-à-dire non seulement les objets techniques mais aussi l'imaginaire.Marie-Laure Griffaton Conservatrice du Musée de l'Air et de l'Espace

Le musée de l’Air et de l’EspaceAéroport de Paris – Le Bourget
3, esplanade de l’Air et de l’Espace. Jusqu’au 31 mars le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 10h00 à 17h00. Fermeture hebdomadaire le lundi.