Patrimoine : la saga des piscines Tournesol

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Patrimoine : la saga des piscines Tournesol
France 3
Article rédigé par
S.Broomberg, E.Cizarols, N.Pagnotta - France 3
France Télévisions

Autrefois, le projet "1 000 piscines" a donné envie d'apprendre à nager aux petits Français. Pour cela, il a fallu construire des piscines partout dans le pays. Ce sont les piscines "Tournesol", avec leur toit bien particulier. 

Elle ressemble à une soucoupe volante. Avec son dôme de 1 000 mètres carrés et sa couleur jaune d'origine, c'est une piscine tournesol des années 70. Solène Vincens parcourt le pays à la recherche des piscines de son enfance. "Ça a un côté rassurant de savoir que c'était exactement la même piscine à Marseille (Bouches-du-Rhônes) ou à Cherbourg (Manche), et de voir comment elles ont évolué chacun de leur côté, c'est toujours agréable à découvrir", souffle-t-elle.

Construites après un échec aux JO

Des piscines comme celle-là, Solène en a déjà vu 57, sur les 183 construites en France dans les années 70, toutes sur le même modèle : un bassin de 25 mètres, et surtout, un toit ouvrant. Dans l'eau, aussi, la Tournesol a ses adeptes. "Quand il fait très chaud, c'est ouvert, on peut nager en même temps quand il fait beau", explique Guillaume, en pleine effort. C'est un cuisant échec de la France aux JO de 1968, et la noyade tragique d'une trentaine d'enfants l'année suivante, qui ont lancé ce programme pour apprendre à nager aux petits Français. Objectif : 1 000 piscines. Aujourd'hui, elles font partie du patrimoine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.