Voix de velours et soul moderne, le troisième album de Michael Kiwanuka comble nos attentes

C'est peut-être l'album le plus attendu de cette fin d'année, celui de l'Anglais Michael Kiwanuka, souvent comparé à Marvin Gaye ou Curtis Mayfield, qui conjugue à la perfection voix de velours, soul moderne et message revendicatif. Une vraie star en devenir, à la simplicité désarmante.

Michael Kiwanuka sort son troisième album ce vendredi.
Michael Kiwanuka sort son troisième album ce vendredi. (GONZALES PHOTO/PER LANGE / MAXPPP)

Michael Kiwanuka, la trentaine à peine passée, a déjà été entendu partout. Notamment au générique d'une série acclamée, Big Little Lies, avec un titre, Cold Little Heart, qui avait fait de son dernier album sorti il y a trois ans (Love & Hate) un phénomène. Aujourd'hui, entre fierté et volonté de passer à autre chose, il explique : "Pour les artistes, le plus dur c’est d’être entendu dans cet océan de musique… Et clairement, Cold Little Heart et Big Little Lies ont permis ça, à grande échelle. Vous voulez toujours faire partie de ce qui agite la culture, la société, tous mes artistes préférés étaient des gens authentiques, mais ils faisaient aussi partie de la culture populaire".

Il est aujourd'hui écouté, le jeune Londonien. Avec ce qui est déjà son troisième album, il creuse un sillon tout personnel, fait de soul, de rock et de funk, il se raconte aussi dans ses failles et ses espoirs au point de baptiser ce disque de son nom : Kiwanuka, tout simplement.

Je suis fier de mon héritage, de là d’où je viens, ça parle en fait d’accepter qui je suis, quelqu’un d’unique, d’être fier de ce qui est différentMichael Kiwanuka

Et, de fait, le chanteur et guitariste agrémente sa musique de messages. Le racisme et les inégalités ont nourri ses textes, enregistrés à Londres, New York et Los Angeles. L'espoir assassiné est aussi au coeur du morceau Hero, pièce-maîtresse de cet album, inspirée de la figure de Fred Hampton, militant des Black Panthers assassiné en 1969.

C’est fou parfois comme des êtres si bénéfiques pour le monde sont abattus, à l’image de Martin Luther King, ou même des chanteurs comme John Lennon ; aujourd’hui tous ces gens sont considérés comme des héros, des icônesMichael Kiwanuka

Les coups de coeur de cette intensité sont de plus en plus rares dans une industrie qui s'évertue à envoyer de jeunes chanteurs s'écraser contre le mur des ventes. Avec Michael Kiwanuka, ce n'est même pas un sujet tant le garçon a gagné le droit d'être écouté : une réussite totale.

Michael Kiwanuka, en son nom propre
--'--
--'--

Michael Kiwanuka, KIWANUKA (Polydor). Album disponible. En concert le 23 novembre à Paris (Salle Pleyel).