Cet article date de plus de quatre ans.

En images Souvenirs de "Terre de Blues" à Marie-Galante avec Tiken Jah Fakoly, Lauryn Hill et Akiyo

Article rédigé par Sophie Jouve
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour

Le festival "Terre de Blues" à Marie-Galante, la petite île du sud de la Guadeloupe chantée par Laurent Voulzy, fêtait cette année ses 20 ans. On y était !

De Tiken Jah Fakoly à Lauryn Hill en passant par Big Daddy Wilson ou les guadeloupéens Akiyo, la température a grimpé encore d’un cran au festival caribéen qui monte. Du 7 au 10 juin 2019, le public n’avait jamais été aussi nombreux, entre 15.000 et 20 000 personnes. Retour en images sur trois soirées de mixité musicales festives et chaleureuses, sur le très beau site muséal de l’habitation Murat. 

La star du raggae, Tiken Jah Fakoly, en transe sur la scène du festival Terre de Blues.  (PHILIPPE TIROLIEN)
Le talentueux saxophoniste guadeloupéen Jacques Schwarz Bart se lance dans un solo devant le regard de ses musiciens. (PHILIPPE TIROLIEN)
Akiyo est devenu un symbole de la musique engagée guadeloupéenne. Le groupe dénonce dans ses chansons la répression, le malaise social, le colonialisme, ou encore les guerres.  (PHILIPPE TIROLIEN)
Le collectif Akiyo, solaire dans son registre musical, compte plus de 80 musiciens sur scène. (PHILIPPE TIROLIEN)
Le musicien de blues Big Daddy Wilson. Depuis plus de 25 ans, l'Américain mélange blues, funk, soul et reggae dans ses chansons. (PHILIPPE TIROLIEN)
Tiken Jah Fakoly et son guitariste communient sur scène. Ils ont été l'un des beaux rendez-vous de ce week-end de Pentecôte. (PHILIPPE TIROLIEN)
Une ambiance solaire et poétique pour le collectif Majò O Ka, réuni pour rendre hommage au maître Ka guadeloupéen connu sous le nom de Vélo. (PHILIPPE TIROLIEN)
De nombreux musiciens du collectif Majò O Ka étaient présents sur scène pour le 35e anniversaire de la mort de Vélo.  (PHILIPPE TIROLIEN)
Ms. Laurynn Hill était la star de cette édition 2019 du festival Terre de Blues. La chanteuse a fait son entrée sur la scène internationale dans les années 1990 avec le groupe the Fugees. (PHILIPPE TIROLIEN)
Le maître Ka guadeloupéen, connu sous le nom de Vélo, dont la photo est projetée en fond du concert de Majò O Ka. (SOPHIE JOUVE/FRANCE TV INFO)
Le public salue avec un coeur le musicien Tiken Jah Fakoly, icône de la musique raggae. (SOPHIE JOUVE/FRANCE TV INFO)
Une ambiance très à l'américaine pour Big Daddy Wilson, entouré de ses musiciens. (SOPHIE JOUVE/FRANCE TV INFO)
Un couple très attentif aux concerts qui s'enchaînent durant le festival Terre de Blues. Ils étaient près de 20 000 durant le week-end de Pentecôte. (SOPHIE JOUVE/FRANCE TV INFO)
Un public encore plus nombreux que les autres années pour les 20 ans du festival Terre de Blues. (SOPHIE JOUVE/FRANCE TV INFO)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.