Cet article date de plus de deux ans.

So Lune : quand le violoncelle rencontre la musique électronique

So Lune vient de sortir un mini-album, intitulé "Child Spirit". Découverte de ce duo qui monte sur les scènes de Nouvelle-Aquitaine. Leur marque de fabrique : un mélange d'électro et de classique.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
So Lune sur scène au festival Notes en vert de Périgny
 (Festival Notes en vert - So Lune)
Elle chante et joue du violoncelle, lui invente des sons sur ordinateur. Elle est de formation classique, il est autodidacte. Elle s'appelle Romane, lui Joseph. Elle voulait arrêter la musique, lui rêvait de commencer. Ils sont frère et soeur et marient leurs talents au sein du duo So Lune. Résultat : une fusion entre l'acoustique et l'électronique, une partition familiale qui leur vaut un début de reconnaissance en Nouvelle-Aquitaine.

Reportage : France 3 Aquitaine, B. Lasseguette / S. Giraud.

Trip Hop / Hip Hop

So Lune se dit influencé "par des musiques allant de Hector Zazou à Wax Tailor", et se classe volontiers dans le "Trip Hop, Hip Hop et downtempo".

Ces Lillois qui vivent en Dordogne ont bénéficié du dispositif d'accompagnement Boost du "Sans Réserve" de Périgueux. "Child Spirit" est leur deuxième EP/mini-album après "Lou Wave" en 2016.


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.