En temps de crise, les Irlandais de Fontaines D.C. jouent toujours... en ligne

Phénomènes rock de cette année, les Irlandais de Fontaines D.C. font partie des groupes les plus actifs sur Internet depuis la sortie de leur deuxième album l'été dernier. Mais ils sont aussi les seuls ou presque à avoir franchi la Manche pour quelques sessions en live le mois dernier.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les cinq Irlandais de Fontaines D.C. font feu de tout bois sur Internet pendant le confinement. (Presse/DR)

Bien sûr qu'on en voudrait plus. La puissance, la poésie et la passion des Fontaines D.C. se révèlent avant tout en concert. Mais puisqu'il n'y a pas le choix, les Irlandais se consolent en ligne : ici pour un concert sans public chez eux à Dublin, là dans une session enregistrée pour la mythique radio américaine KEXP, là encore à Paris, dans une vidéo tournée par La Blogothèque...

Normalement, le jeune groupe qui a sorti A Hero's Death, deuxième album en trois ans, au mois de juillet dernier, aurait dû passer l'automne sur les routes. Mais finalement, la situation a aussi eu ses avantages, comme l'explique le chanteur de Fontaines D.C., Grian Chatten : "Pour nous, le plus important était de rester créatifs… Ça fait trois ans que tout est bizarre, alors je ne m’attends plus à rien, là au moins on est épargnés par le tourbillon de notre premier album."

On fait partie de ceux pour qui le confinement et l’arrêt forcé ont été bénéfiques ; avant, on avait tendance à dire oui à toutes les sollicitations, de peur de paraître ingrats

Grian Chatten, chanteur de Fontaines D.C.

Mais le concert étant irremplaçable, ils sont quand même venus à Paris le mois dernier, pour une halte labellisée France Inter au studio 104, seul groupe anglo-saxon ou presque à avoir fait le déplacement. Même si là aussi, ils trouvent le moyen de relativiser : "Pour ce qui est de la tournée, ça reviendra un jour ou l’autre, veut croire Grian Chatten. Je ne veux pas trop espérer ou dépendre de ça, c’est le bon moment pour s’ancrer dans le présent, et je n’ai peut-être jamais été autant plongé dans l’écriture, j’ai gardé cette énergie".

Vendre des tickets, ce n’est jamais très inspirant

Grian Chatten, chanteur de Fontaines D.C.

Une chose est sûre : le jour où les concerts reprendront, le meilleur choix possible sera d'aller d'urgence transpirer devant Fontaines D.C.

Fontaines D.C. continue à jouer malgré tout | La chronique de Yann Bertrand
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Fontaines D.C., A Hero's Death (Partisan Records). Album disponible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.