La grande soprano italienne Mirella Freni est morte à l'âge de 84 ans

La cantatrice, grande interprète de Puccini et Verdi, a succombé dimanche à une longue maladie, ont indiqué des élus de la région de Modène, où elle s'est éteinte, à la presse italienne.

La soprano Mirella Freni en 1990 à Ariccia, en Italie
La soprano Mirella Freni en 1990 à Ariccia, en Italie (MARCELLO MENCARINI / LEEMAGE / AFP)

Ses interprétations de Mimi dans l'opéra La Bohème, Desdémone dans Otello ou Marguerite dans Faust forgèrent sa légende.

Née le 27 février 1935 à Modène, enfant prodige repérée dès l'âge de dix ans, Mirella Freni avait fait une pause durant son adolescence pour préserver sa voix avant de prendre son envol. Après des débuts remarqués sur scène à l'âge de 19 ans dans le rôle de Micaela dans Carmen de Bizet, elle avait fait une nouvelle brève interruption le temps de se marier et de devenir mère. Par la suite, elle est devenue l'une des plus grandes sopranos italiennes de l'histoire de l'art lyrique.

Son nom est souvent associé au ténor Luciano Pavarotti, né la même année qu'elle, dans la même ville. Frère et sœur de lait, les deux futurs chanteurs ont eu la même nourrice : leurs deux mères, qui travaillaient dans la même usine de tabac, ne pouvaient pas les allaiter.

Grande interprète de Puccini et Verdi

Mirella Freni fut une grande vedette à la Scala de Milan après l'époque mythique où Maria Callas y avait brillé dans les années 50. Elle s'est particulièrement illustrée dans le répertoire italien, notamment dans les rôles de Mimi (La Bohème de Puccini) et Desdémone (Otello de Verdi).

Mirella Freni en 1965 dans le rôle de Mimi ("La Bohème", Puccini). Mise en scène : Franco Zeffirelli. Direction : Herbert Von Karajan

Mirella Freni fut très appréciée du grand chef d'orchestre Herbert von Karajan, dont elle s'est imposée comme la soprano fétiche pour les opéras italiens. Mariée en secondes noces au chanteur bulgare Nicolai Ghiaurov, elle explora le répertoire russe, encouragée par son époux.

Mirella Freni avait fait ses adieux au monde lyrique, à l'Opéra de Washington en 2005, à l'âge de 70 ans en interprétant Jeanne d'Arc jeune fille, après un demi-siècle d'une grande carrière internationale.

Elle est décédée dimanche à l'âge de 84 ans à son domicile de Modène des suites d'une longue maladie, ont indiqué des élus de sa région à la presse italienne. L'annonce de sa mort a suscité de nombreux hommages sur les sites spécialisés d'opéra de la planète.