L'opéra baroque "Didon et Énée" signe le retour sur scène du chœur de chambre des Deux-Sèvres

Après un an et demi d'absence liée à la crise sanitaire, l'ensemble revient avec la célèbre pièce du Britannique Henry Purcell. La première sera dévoilée au public le 7 novembre 2021 sur la scène du Dôme de Niort.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La mezzo-soprano Anne Maugard, met en scène l'opéra "Didon et Énée" avec le choeur départemental des Deux-Sèvres  (France 3 Nouvelle-Aquitaine)

Le  chœur de chambre départemental des Deux-Sèvres est enfin de retour sur scène avec Didon et Énée. Avant la première représentation en public le 7 novembre 2021 à Niort, les cinquante artistes, professionnels et amateurs, répètent sans relâche leur partition. Dans les loges, l'excitation se fait ressentir. "Un peu de stress, mais surtout beaucoup de joie après un an et demi sans avoir pu chanter, on est hyper motivés", se réjouit Anne Koppe, directrice du choeur de chambre des Deux-Sèvres. 

Musique baroque et danse traditionnelle

Mis en scène dans une version revisitée par Anne Maugard, le chef d'œuvre de Henry Purcell est traversé par l'humour, la danse, la magie, le drame et bien sûr, l'amour. "C'est une première d'adosser de la danse et de la musique traditionnelle à un opéra baroque", assure la metteuse en scène. Un projet audacieux, interprété sur des instruments d’époque, qui a séduit le chef d'orchestre Joël Cartier. "On travaille dans cet esprit d'alterner les œuvres avec les chanteurs et les œuvres instrumentales qui accompagnent les danses", explique le musicien. 

"Didon et Enée" réunit plus de 50 artistes sur scène (France 3 Nouvelle-Aquitaine)

La mythologie au cœur de l’actualité 

Cet opéra de chambre relate la passion entre la reine de Carthage et un prince troyen, déchirés entre amour et devoir. Énée, dont sortira la lignée des mythiques fondateurs de Rome, est chassé de Troie par les Grecs et échoue à Carthage, où règne Didon, Syrienne de Tyr qui a fui la guerre civile. Didon et Énée tombent amoureux, mais les Dieux désapprouvent leur coup de foudre : le destin d'Énée est d'aller fonder Rome et non d'aimer la reine. Didon, d’abord hésitante, cède malgré tout à Énée. Mais trompé par une sorcière, il abandonne sa bien-aimée qui meurt de désespoir...

"Didon et Énée" par le choeur départemental des Deux-Sèvres à 16h au Dôme de Nornon à Niort le 7 novembre et le 4 décembre 2021 à 21h au Palais des Congrès de Parthenay.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.