Dans la Nièvre, une troupe d’amateurs joue un opéra de Mozart itinérant

Monter un opéra avec des artistes non professionnels, c’est un sacré défi. Itinérant, le spectacle se prépare à une tournée dans la Nièvre. Un projet monté à l'initiative de Laurent Noguès, chef d’orchestre de l’Ensemble Musical de Prémery.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
70 artistes, quasiment tous amateurs, réunis pour interpréter "Ascanio in Alba" de Mozart  (Capture d'image / France Télévisions)

Choristes et instrumentistes, ils sont près de 70 artistes à participer à ce projet audacieux. La plupart sont des amateurs. Quelques professionnels participent à cette aventure musicale.

Un opéra de Mozart joué par une troupe d'amateurs

Deux ans de répétitions 

C’est l’aboutissement de deux ans de préparation et de répétitions. Bénévoles et professionnels sont heureux de pouvoir enfin donner naissance à Ascanio in Alba, un opéra pastoral en deux actes de Mozart joué pour la première fois en 1771. Les plus impatients sont bien sûr les amateurs. "Je trouve cela fabuleux", se réjouit Anne Metzger, choriste. "Ça apporte beaucoup de connaissance, d’expérience parce qu’on doit écouter les chœurs qui chantent. On doit aussi s’adapter au chef d’orchestre", ajoute Anthony Pavalic, violoniste.

De précieux conseils

C’est Laurent Noguès, le chef d’orchestre de l’ensemble musical de Prémery, qui est à l’origine de cette création. "C’était un peu fou et un peu improbable mais on s’est dit qu’il faillait tenter l’affaire", explique-t-il. Épaulés par des professionnels (chef d’orchestre, metteur en scène et solistes), les amateurs sont en confiance. "On est vraiment dans l’accompagnement", témoigne Pauline Dupont-Touma, soliste et chef de chœur. "La chose la plus importante, c’est que tout le monde prend plaisir à être là", insiste Jean-Paul Denizon, le metteur en scène.     

La troupe est en tournée en juin, puis à l’automne.    

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.