Virtuose de la guitare flamenca, Serge Lopez prend la lumière avec Bigflo & Oli

Le confinement, une parenthèse pour le virtuose de guitare Flamenco, Serge Lopez. Francis Cabrel, Zebda, Idir ou encore les rappeurs Bigflo & Oli ont fait appel aux talents de ce compositeur toulousain qui sort de l'ombre.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Serge Lopez sur scène avec sa guitare Flamenco (France 3 Toulouse)

A ses débuts, au collège, Serge Lopez se lance dans la guitare électrique façon Jimi Hendrix. Sans grande conviction. Lorsqu'il écoute le musicien de légende Paco de Lucia, c'est la révélation. Après un séjour en Andalousie, sur les traces de ses grands-parents, il devient accro au flamenco. Cela fait 40 ans que les accords de cette musique vivante et populaire ne l'ont plus quitté. Rencontre avec cet autodidacte qui n'a jamais su lire la musique mais qui la sent et l'éprouve comme personne. 

Depuis plusieurs décennies, Serge Lopez enchaîne les concerts sur scène et les collaborations avec d'autres artistes. Parmi eux, Francis Cabrel ou Nilda Fernandez qui fait appel à lui pour quatre chansons de son album "Ti amo". Puis la jeune génération s'intéresse à lui. Dernièrement, les rappeurs BigFlo & Oli l'ont réclamé pour travailler sur leur opus La vraie vie. Son talent éclate au grand jour à l'occasion des Victoires de la musique, en 2019.

Malgré une discographie de sept albums, le musicien-compositeur toulousain a toujours souhaité rester l'homme de l'ombre. Et pourtant, il illumine la world music depuis plus de 40 ans. Comme tant d'autres artistes, il n'a pas voulu perdre le contact avec son public pendant le confinement et s'est mis à posté de nouveaux morceaux sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.