Cet article date de plus d'onze ans.

Le FN va porter plainte contre Madonna pour "injures"

Malgré les avertissements du FN, la vidéo assimilant la patronne du FN à Hitler a été projetée samedi soir.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le visage de Marine Le Pen projeté lors d'un concert de Madonna à Tel-Aviv (Israël), le 31 mai 2012. (FTVI)

Madonna, reine de la provocation, récidive. La chanteuse américaine a de nouveau projeté samedi 14 juillet au Stade de France le clip vidéo dans lequel apparaît brièvement Marine Le Pen affublée d'une croix gammée sur le font, lors du premier de ses deux concerts programmés en France. Le Front national n'a pas tarder à riposter. "De manière évidente, une plainte sera déposée la semaine prochaine pour injures au tribunal de grande instance de Bobigny", a indiqué dimanche matin le vice-président du FN, Florian Philippot, au JDD.fr

Pour illustrer sa chanson Nobody Knows Me, des images sont projetées sur un grand écran derrière des danseurs, alors que Madonna est absente de la scène. Politique, religion, tout y est mélangé à travers les visages de Marine Le Pen (une croix gammée sur le front), Adolf Hitler, Benoît XVI, Hu Jintao... Le tout entremêlé d'images de combats, de violences et de manifestations. Une clameur s'est élevée de la foule au moment où est apparue l'image de Marine Le Pen.

Regardez à 1'30 (images tournées lors du concert de Tel Aviv, le 31 mai).

"Vieilles chanteuses qui ont besoin de faire parler d'elles"

Quelques jours après la première diffusion de cette vidéo, lors du premier concert de la tournée mondiale de Madonna à Tel-Aviv le 31 mai, Marine Le Pen avait prévenu que si la star "fait ça en France, on l'attendra au tournant""Les vieilles chanteuses qui ont besoin de faire parler d'elles, on comprend qu'elles en arrivent à de telles extrémités", avait ajouté la responsable du FN. "C'est à la fois une injure très grave à l'encontre de l'intéressée, mais c'est aussi une déclaration de guerre contre une partie de son public car, même s'il se réduit de jour en jour, il comprend des électeurs de Marine Le Pen", a expliqué dimanche le vice-président du FN.

Après ce concert au Stade de France, qui n'affichait pas complet, la "Material Girl" doit en donner un autre en France, le 21 août, à Nice. 

Ce n'est pas la première fois que Madonna pointe la famille Le Pen, comme le souligne Puremédias. En 2006, c'est le visage de Jean-Marie Le Pen qui apparaissait pour illustrer la chanson Girl Gone Wild. L'ancien président du Front national était "aux côtés" d'Adolf Hitler, Saddam Hussein ou encore Silvio Berlusconi. 

Regardez à 0'35.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.