Un DJ set inédit de Daft Punk, enregistré dans un club à leurs débuts en 1995, vient d'être mis en ligne

A cette époque, les Daft Punk n'étaient pas encore casqués. Ils s'apprêtaient à sortir leur premier single et faisaient encore DJ dans de petits clubs comme Le Privé d'Avignon. Exhumé des archives, leur DJ set de 1995 vient d'être mis en ligne. Prêts pour une téléportation temporelle et auditive ?

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Daft Punk (Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Christo) sur scène aux 56e Grammy Awards, à Los Angeles (Etats-Unis), le 26 janvier 2014. (KEVIN WINTER / WIREIMAGE / GETTY IMAGES)

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblait un DJ set de Daft Punk à leurs débuts, en 1995, quand ils n'étaient pas encore casqués ? Vous allez enfin le savoir. Deux cassettes audio enregistrées lors du passage dans un club d'Avignon de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Christo en novembre 1995 viennent d'être mises en ligne. A ce moment là, le duo est sur le point de sortir son premier single, le dévastateur Da Funk (paru en décembre 1995).

C'est le fils de l'ancien propriétaire du club Le Privé d'Avignon qui a retrouvé ces cassettes dans les archives paternelles et a publié les presque trois heures de musique qu'elles contiennent sur YouTube et Soundcloud, rapporte le site du magazine musical Tsugi. Il les a accompagnées du flyer (voir ci-dessous) annonçant le DJ set de Daft Punk le samedi 18 novembre 1995.

Un set de house nerveuse

Alors, que passait Daft Punk en 1995 ? Le set ouvre sur Da Funk donc, que le groupe s'apprêtait à sortir, et est ensuite dominé par la house de Chicago, version musclée, voire acid, avec des titres signés Green Velvet, DJ Sneak, Roy Davis Jr, Lil Louis, Fingers Inc, Armando et Joe Lewis.

On y trouve aussi des classiques de house new-yorkaise comme ceux d'Armand Van Helden ou Joey Beltram, mais aussi la techno signée Laurent Garnier et Jeff Mills. Le tout saupoudré de titres maison, comme Rollin'& Scratchin' (qui figurait en face B de Da Funk), mais aussi Ventura (00:50:18), Outrun (2:17:20) et What To Do (2:22:50) de Thomas Bangalter, ainsi que le remix de Daft Punk du titre Get Funky Get Down de The Micronauts (01:07:00) qui n'était pas encore sorti.


Ouvert en 1993 dans une ancienne carrière de pierre, le club Le Privé a accueilli à Avignon de nombreuses figures de la musique électronique comme Carl Cox, Jeff Mills, Laurent Garnier, Derrick May, St Germain, Richie Hawtin, Boys Noize, Vitalic ou Brodinski. Le fils de l'ancien propriétaire du lieu a entrepris de publier sur sa chaîne YouTube baptisée Archives Privées les sets majeurs qu'a hébergé le club. On peut déjà y trouver un set de Jeff Mills de 2003, un set de Bob Sinclar de 1998, un de Manu Le Malin daté 2006 et un autre de Vitalic enregistré en 2005.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.