L’Orchestre national du Capitole rend hommage au "Viking de la 6e Avenue", le compositeur américain Moondog

A Toulouse, les musiciens de l’Orchestre national du Capitole interprètent les compositions de Moondog ce samedi 29 juin. Un concert exceptionnel à la Halle aux Grains.  

Le compositeur Moondog photographié dans les rues de New York en 1972 en tenue de Viking 
Le compositeur Moondog photographié dans les rues de New York en 1972 en tenue de Viking  (LANDOV / MAXPPP)

L’Orchestre national du Capitole clôt sa saison avec l’inclassable Moondog. Un événement car ce compositeur new-yorkais hors du commun est rarement joué.

Vingt ans après sa disparition, Moondog est à l’honneur à Toulouse. L’Orchestre du Capitole a choisi de reprendre les titres phares de ce génie de la musique dont le talent a été reconnu tardivement.

Il y a beaucoup d’éclectisme dans son répertoire : par exemple, nous jouons "Good for Goodie", un hommage à Benny Goodman, qui est vraiment très proche d’une musique de big band. Et en même temps nous allons aussi interpréter la "Symphonie n°3", et là, je pense qu’il a vraiment été inspiré par Mozart.  Kahchun Wong, chef d'orchestre

Un artiste atypique 

Aveugle à l’âge de 16 ans suite à un accident, Moondog, de son vrai nom Louis Thomas Hardin, se réfugie dans la musique qu’il étudie à Memphis. En 1944, il part à New York où il se lie d’amitié avec le chef d’orchestre Leonard Bernstein. Il fréquente des musiciens de jazz brillants comme Charlie Parker. Mais ses extravagances le coupent de la musique dite sérieuse.

Moondog adopte une tenue de Viking, avec barbe, cheveux longs, cape et casque. Il se produit dans les rues de Manhattan d’où son surnom de Viking de la 6e Avenue. Appelé aussi Clochard céleste, il vit comme un SDF. Mais son style musical plaît à une Amérique plutôt underground. Il enregistrera au cours de sa carrière une quinzaine d’albums. Adepte du contrepoint, il en devient l’un des grands maitres du XXe siècle.

Concert Moondog de l'Orchestre national du Capitole de Toulouse à la Halle aux Grains, samedi 29 juin à 20h00.