Marseille rend hommage à Gaby Deslys, première grande star du music-hall

A l’occasion du centenaire du décès de Gaby Deslys, le château de la Buzine propose de redécouvrir l’histoire de l’une des plus grandes vedettes internationales de la Belle Epoque.

Gaby Deslys, née à Marseille en 1881,  a connu une carrière internationale dans le music-hall
Gaby Deslys, née à Marseille en 1881,  a connu une carrière internationale dans le music-hall (S. Garat / France Télévisions)

Le 11 février 1921, Gaby Deslys succombe à l’âge de 39 ans d’une pleurésie purulente. Une disparition en pleine gloire pour cette star du music-hall née à Marseille. Cent ans après, l’exposition "Perles, plumes, strass et paillettes" au château de la Buzine à Marseille revient sur cet incroyable destin.  

Gaby, la magnifique 

Perles, plumes, strass et paillettes : quatre mots qui définissent à merveille Gaby Deslys. A chaque apparition sur scène, l’artiste portait des tenues toujours plus extravagantes. Adulée en France, en Angleterre et aux Etats-Unis, elle était aussi couverte de bijoux, de cadeaux et de fourrures par de riches admirateurs, comme le roi Manuel II de Portugal avec qui elle a entretenu une liaison. De magnifiques pièces que l’exposition présente. Des affiches de ses spectacles nous plongent également dans l’univers de la star.

Je me suis dit : mais comment une femme qui a eu une telle aura, qui a été jusqu’à San Francisco, qui a défendu les couleurs de la France pouvait être aussi oubliée ?Jean-Christophe Born, directeur artistique de l'exposition Gaby Deslys

Elle a ouvert la voie à Joséphine Baker et bien d'autres

Si Gaby Deslys est aujourd’hui tombée dans l’oubli, elle fut la première femme, en tant qu’artiste de music-hall, à devenir une vedette. Après des débuts à Paris comme comédienne puis chanteuse, c’est à Londres qu’elle connaît le succès (1906). Elle revient ensuite à Paris avec suffisamment d’argent pour s’acheter un hôtel particulier. Meneuse de revue au Moulin Rouge, au Casino de Paris, Gaby Deslys incarne à l’étranger (Etats-Unis, Angleterre…) le charme parisien par excellence. 

Elle va ouvrir la voie à des artistes comme Joséphine Baker ou Mistinguett qui vont complètement s’inspirer d’elle.Jean-Christophe Born, directeur artistique de l'exposition Gaby Deslys

Gaby Deslys, décédée à Paris, a été enterrée à Marseille. 

L'exposition Perles, plumes, strass et paillettes : naissance du music-hall est à voir du 27 janvier au 1er mars 2020, à Marseille,  au château de la Buzine.