Cet article date de plus d'un an.

"C'est une autre vie" : Francky Vincent, le roi du zouk coquin, a posé ses valises dans l'Aisne

Le célèbre chanteur guadeloupéen Francky Vincent a posé ses valises à Sinceny, dans l'Aisne. C'est le début d'une nouvelle vie près de la nature pour cet optimiste sexagénaire qui n'est toujours pas prêt à raccrocher.

Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Francky Vincent, le roi du zouk s'est installé en Picardie. (FRANCE 3)

Alice ça glisse, Fruit de la passion... Qui n'a jamais dansé sur les tubes coquins de Francky Vincent ? Avec deux disques d'or et un disque de platine, celui qui est surnommé le "roi du zouk coquin" ou le "zouker X" est une icône populaire aux Antilles et en métropole.

Aujourd'hui, le sexagénaire a changé de décor puisqu'il qui a posé ses valises dans l'Aisne, à Sinceny, à côté de Chauny. L'artiste guadeloupéen est toujours actif et n'est pas prêt à lâcher la scène. Avec ses chansons populaires, il continue de faire zouker le public partout en France. 

Francky Vincent en Picardie
Francky Vincent en Picardie Francky Vincent en Picardie
France 3 Hauts-de-France - R. Vivenot / E. Henry / S. Picard

Lassé de la vie parisienne

Loin des palmiers et du soleil de sa Guadeloupe natale, il s'est malgré tout parfaitement acclimaté aux Hauts-de-France. C'est sa compagne, dont la famille habite dans l'Aisne, qui l'a convaincu de s'installer ici. "Elle me disait souvent que les gens étaient très sympathiques en Picardie. Donc on a fait le nécessaire pour s'installer ici, je lui ai dit "banco"", raconte le chanteur à nos confrères de France 3 Hauts-de-France.

Celui qui habitait jusqu'à présent à la capitale a donc quitté la vie parisienne pour la campagne. Et il est conquis : "Je m'y plais à fond, on est à 5 minutes de tout. Quand je vais faire les courses, je ne suis pas dans les embouteillages. C'est une autre vie."

Des titres censurés en 1979 

Artiste un peu "à part", Francky Vincent fait pourtant parti du paysage musical français depuis 40 ans. C'est en 1974 qu'il commence sa carrière avec le groupe Tabou n°2, qu'il abandonne après deux albums pour faire son service militaire en Guyane. Ses parents le voient fonctionnaire. Lui rêve d'une vie d'artiste.

En 1977, le voilà de retour pour remonter le groupe. À l’époque, il chante uniquement en créole. C'est avec le titre La Braguette d'or qu'il va trouver son créneau : les chansons coquines. Des chansons qui, en 1979, sont parfois interdites à la radio. La censure prendra fin à l'arrivée des radios libres en 1981.

"Alice ça glisse" fait décoller sa carrière 

En 1990, Francky Vincent, qui n'attire pas les maisons de disque et les labels avec ses paroles grivoises, décide de devenir son propre producteur et se met à chanter davantage en français. Dès l'année suivante, l'album Alice ça glisse avec le titre Fruit de la passion fait décoller sa carrière. La même année, il donnera son premier concert à l'Olympia. Le titre réédité et traduit en espagnol fait un carton l'été 1995. 

Après une longue traversée du désert, Francky Vincent essaye de relancer sa carrière en 2009 avec Tu veux mon zizi, un titre qui l’a rendu célèbre auprès du jeune public. Dernièrement, début 2022, Francky Vincent s’est embarqué dans de nouvelles aventures, comme ce clip au titre évocateur Éteins la lumière qu'il interprète en duo avec le rappeur AlKpote.  

Francky Vincent doit assurer une tournée de 30 dates cet été dans les campings de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.