"Monsieur Dior. Il était une fois", un homme discret et déterminé

"Monsieur Dior. Il était une fois" de Natasha Fraser-Cavassoni (Pointed Leaf Press) retrace les 1res années d'une maison qui continue à faire vivre l'héritage de son fondateur plus de 65 ans après sa disparition. A travers anecdotes, témoignages et photos d'archives, ce livre brosse un portrait intime du couturier-parfumeur: homme discret, délicat, déterminé, fasciné par la féminité et l'art.


110
Christian Dior photographié par le jeune Antony Amstrong-Jones, qui épousera la Princesse Margaret et deviendra Lord Snowdon.LORD SNOWDON / CAMERA PRESS / GAMMA
210
Christian Dior reconnait immédiatement le génie et le talent d'Yves-Mathieu Saint-Laurent. Il adopte une attitude paternelle et protectrice à l'égard de son dauphin, toujours à vifOSTIER ANDRÉ/RBO/CAMERA PRESS
310
Dès sa première collection pour la maison Dior, qu'il présente en juillet 2012, Raf Simons réinterprète la fameuse veste Bar. Ici déclinée en smokings.PATRICK DEMARCHELIER
410
La muse de Dior, Mitzah Bricard -parée de ses précieux bijoux et coiffée d'un turban- fait étalage du motif léopard qu'elle a introduit dans l'univers de la mode Dior.COURTESY OF THE CECIL BEATON STUDIO ARCHIVE AT SOTHEBY’S
510
Leslie Caron observe Christian Dior qui fait d'ultimes ajustements sur le costume de Nelly Guillerm. Le couturier a réalisé les costumes pour le ballet de Roland Petit, Les treize danses.ROGER-VIOLLET
610
Marlène Dietrich surprise lors d'un défilé Dior en 19512014 ASSOCIATION WILLY MAYWALD / ARTISTS RIGHTS SOCIETY (ARS), NEW YORK/ADAGP, PARIS
710
Un portrait mélancolique du couturier Christian Dior par son ami Cécil Beaton, chez lui Boulevard Jules-Sandeau à Paris. La décoration témoigne de son goût indéfectible pour le style Napoléon III.COURTESY OF THE CECIL BEATON STUDIO ARCHIVE AT SOTHEBY’S
810
Christian Dior pose avec son équipe. Il est assis entre Marguerite Carré et Mitzah Bricard, Jacques Rouët, Raymonde Zehnacker, Suzanne Luling et Yvonne Minassian. Au troisième rang : Madame Béguin, Madame Gervais et Madame Monique. 4e rang : Madame Lancien et Carmen Colle.DR
910
En 1955, la boutique colifichets a cédé la place à la grande boutique Dior à l'angle de l'avenue Montaigne et de la rue François 1er à Paris. Victor Grandpierre, le décorateur préféré du couturier, l'a conçue dans un style néo Louis XVI.Collection privée
1010
Couverture du livre "Monsieur Dior. Il était une fois" de Natasha Fraser-Cavassoni. Éditeur : Pointed Leaf Press.Dior