Défilés prêt-à-porter de l’été 2013 : nos looks préférés

94 défilés -présentant le printemps-été 2013- étaient au programme de la fashion week parisienne en septembre 2012. Difficile, donc, de faire une sélection dans cette riche garde-robe estivale. Voici, pourtant, une douzaine de pièces qui m'ont laissé un souvenir ému ou qui représentent pour moi un moment fort de cette semaine de la mode.

AFP
112
Coiffées de chapeaux d'apiculteurs et la taille marquée par des corsets en écailles, les filles de Sarah Burton étaient habillées de tailleurs imprimés nid d'abeille, de crinolines à volants et de robes de bal brodées de fleurs. Derrière elles, des images en kaléidoscope de ruches et d'abeilles.AFP
212
Cette collection est dédiée au damier, célébrant un motif phare du maroquinier. Marc Jacobs dit s'être inspiré de l'oeuvre du sculpteur français Daniel Buren, notamment de ses colonnades des jardins du Palais royal.AFP
312
"Une question de volumes et de légèreté" : c'est ainsi que Karl Lagerfeld a résumé sa collection, présentée sur un podium aux allures de panneaux solaires sur lequel étaient plantées 13 éoliennes géantes, sous la grande verrière du Grand Palais à Paris.AFP
412
De Madonna à Michael Jackson, de Grace Jones à Sade, ou de Catherine Ringer à David Bowie : le créateur a célébré les looks des années 80 qui "ont influencé la mode et (sa) mode", présentant une collection très joyeuse.AFP
512
Riccardo Tisci a présenté une collection d'une simmplicité biblique, aussi luxueuse que chic. Le noir et le blanc dominent l'ensemble agrémenté d'un soupçon de bleu layette et de gris mastic.AFP
612
Hedi Slimane a livré pour sa première collection de prêt-à-porter féminin un vestiaire noir sur lequel soufflaient la liberté et l'allure troublante et chic des années 1970 chères au couturier disparu. AFP
712
Influencé par les différences culturelles, ses créations s'appuient sur les contrastes et mélangent les codes vestimentaires. Les coupes simples sont souvent asymétriques et cousue de matières différentes. Les silhouettes féminines, sophistiquées et épurées, sont résolument modernes, dynamiques et urbaines.AFP
812
Le créateur Indien est connu pour sa riche palette de couleurs psychédéliques et ses imprimés joyeux jusqu'au baroque. Au fil des saisons, les collections deviennent plus portables mais toujours aussi inspirées.  AFP
912
C'est une invitation au voyage, lui qui "a beaucoup voyagé mais ne le fait plus". Le créateur japonais travaille l'asymétrie sur des robes noires ou un manteau aux reflets argent dont un pan part en biais. D'autres robes se font légères. Le noir domine mais le rouge ainsi que des bleutés et des orangés ne sont pas interdits.AFP
1012
Temple du liberty dans les années 1960, la marque représentée aujourd'hui par le duo chinois Ling Liu et Dawei Sun délivre une collection à l'esprit romantique pour des jeunes filles toujours en fleurs. Les poissons glissent sur les robes au milieu des fleurs de thé, dans des tons vert tilleul, amande, corail ou bleu franc.AFP
1112
Le smoking, les sahariennes, les robes de mousseline... Hedi Slimane, figure mythique du milieu de la mode pour avoir révolutionné le vestiaire masculin, a dévoilé sa vision de la femme pour Saint Laurent, dont il a remixé les codes pour mieux les moderniser.AFP
1212
C'est l'appel de la jungle ! Résultat : des imprimés luxuriants ou animaliers. Le duo Humberto Leon et Carol Lim propose aussi sa version de la saharienne. Des tigres se cachent dans des motifs végétaux ou un pantalon à effet botte en trompe l'oeil. Les impressions léopards se déclinent en orange, turquoise ou jaune...AFP