Cryolipolyse : un traitement esthétique sous haute surveillance

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Santé : la cryolipolyse, un traitement esthétique sous haute surveillance
France 2
Article rédigé par
C.Sinz, A.Tribouart, G.Le Goff, N.Murviedro - France 2
France Télévisions

La célèbre mannequin Linda Evangelista a tenu à alerter sur les conséquences désastreuses qu'auraient eu sur elle la cryolipolyse. C'est une technique censée permettre d'éliminer des cellules graisseuses.

Linda Evangelista, star des podiums des années 90, avait disparu des projecteurs. Le mois dernier, sur son compte Instagram, elle annonce avoir été "brutalement défigurée". Selon elle, son visage aurait été déformé par un traitement esthétique : la cryolipolyse, un procédé qui permet de détruire la graisse par le froid grâce à un appareil. Mais il y a des risques, la graisse peut augmenter au lieu de disparaître et il y a un risque de brûlure.

"Une suspicion de danger grave pour la santé humaine"

"On sait aujourd'hui qu'il y a un certain nombre de patientes qui ont eu des nécroses, y compris des patientes qui ont été obligées de faire des greffes. Il y a eu quelques cas absolument dramatiques", explique Dr Laurence Netter, une dermatologue. Dans son cabinet, elle pratique la cryolipolyse avec un appareil breveté. Mais elle regrette qu'en France, n'importe qui puisse effectuer cet acte médical avec n'importe quel appareil. En 2018, un rapport de la Haute Autorité de Santé est clair : "La pratique des actes de cryolipolyse présente une suspicion de danger grave pour la santé humaine".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.