Islande : les livres s'arrachent à Noël grâce à une tradition

En Islande, chaque Noël, sept habitants sur dix achètent un livre ou plus en guise de cadeau. Une tradition qui profite largement aux maisons d'édition. 

France 2

Dans un supermarché de Reykjavík, des montagnes de livre sont visibles dans les rayons. Entre les produits frais et les friandises, les clients viennent y choisir les ouvrages qu'ils glisseront sous le sapin à Noël. En Islande, offrir un livre est une tradition de fin d'année. La pratique porte même un nom le "jolabokaflod", littéralement "le fleuve de livres de Noël". "La littérature est très importante en Islande. C'est la forme d'art à laquelle tout le monde s'identifie", explique l'artiste Sigrun Hrolfsdottir.

Une aubaine pour les écrivains

La tradition est une aubaine pour les écrivains pendant les fêtes de fin d‘année. Leurs ouvrages se vendent à plusieurs milliers d'exemplaires. "Sans cette tradition, nous n'aurions tout simplement pas cette variété de livres publiés chaque année en Islande, car c'est un si petit pays et pas grand monde n'est capable de lire l'islandais", souligne Bryndis Loftsdottir, directrice adjointe de l'association des éditeurs islandais. Le "jolabokaflod" représente près de 40% du chiffre d'affaires des maisons d'édition islandaises. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Livres dans un supermarché à Reykjavic
Livres dans un supermarché à Reykjavic (France 2)