"À l’âge de seize ans, j’ai vécu une expérience de mort", raconte l'écrivain David Foenkinos

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Littérature : "À l’âge de seize ans, j’ai vécu une expérience de mort", raconte David Foenkinos
Littérature : "À l’âge de seize ans, j’ai vécu une expérience de mort", raconte David Foenkinos Littérature : "À l’âge de seize ans, j’ai vécu une expérience de mort", raconte David Foenkinos (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.-M.Revol, M.Drejou, G.Gheorghita, L.Beneyton
France Télévisions
France 2
Auteur français qui accumule les prix littéraires, David Foenkinos entretient une liaison qui dure avec le public. Après avoir déjà publié 18 romans, il invite le lecteur à expérimenter la mort dans son nouveau livre, "La vie heureuse". Rencontre.

Livre après livre, David Foenkinos tisse une œuvre aussi singulière qu’originale. Dans son dernier roman, La vie heureuse, il offre à son héros la possibilité de se réinventer pour toucher du doigt le bonheur. En Corée, un rituel consiste à vivre physiquement son propre enterrement. Un rituel particulier que David Foenkinos a découvert en voyageant en Asie. "Ça m’a forcément marqué parce qu’à l’âge de seize ans, j’ai vécu une expérience de mort, j’ai été opéré du cœur et j’ai le sentiment d’avoir été propulsé dans une seconde vie à ce moment-là", se souvient l’auteur.

"Elle a déverrouillé ma sensibilité"

Selon lui, sa vie d’écrivain est née de cette expérience de la mort. "Elle a déverrouillé ma sensibilité", analyse-t-il. Son nouveau roman suit un couple sur plusieurs années. Une idée qui plaît énormément à l’homme de lettres, qui entrecroise vie, amour et mort avec ses mots.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.