Cet article date de plus de huit ans.

Chronique d'un succès annoncé pour le premier roman "adulte" de J. K. Rowling

C'est l'une des sorties les plus attendues de l'année. J. K. Rowling, l'auteure de la saga "Harry Potter" sort son premier roman pour adultes. Le livre s'intitule "Une place à prendre". Et s'annonce déjà comme un évènement mondial.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Suzanne Plunkett Reuters)

Cinq ans après le
dernier tome de la saga "Harry Potter" , J. K. Rowling change de
genre. Après avoir enchanté petits et grands avec les aventures du petit sorcier,
l'écrivain publie son premier roman pour adultes : "Une place à
prendre"
.

Un événement
mondial, primauté à la Grande-Bretagne

La sortie du livre
s'accompagne d'un marketing hors norme. C'est presque un document classé secret
défense. Il est disponible depuis jeudi en Grande-Bretagne mais l'éditeur ne
dévoile même pas le nombre d'exemplaires mis en vente au Royaume-Uni. Un million de pré-commandes auraient déjà été passées. Les libraires britanniques
ont reçu les cartons mais ont eu l'interdiction formelle de les ouvrir avant
jeudi.

La traduction française est attendue dès vendredi chez Grasset. Un
site internet et une page Facebook ont même été mis en place pour la sortie
évènement dans l'Hexagone. Le marketing, toujours.

Un scénario très bien gardé

Seuls quelques rares critiques ont pu avoir l'opportunité de
feuilleter l'ouvrage avant sa sortie. Le point de départ de ce roman qui se
déroule à Pagford, village imaginaire du sud-ouest de l'Angleterre, est la mort
d'un membre du conseil municipal. Les habitants commencent alors leurs
manigances pour trouver un remplaçant acquis à leur cause et débarrasser
Pagford de la gestion d'une cité HLM sordide.

A 47 ans, J.K. Rowling est déjà l'écrivain ayant connu le plus de
succès au monde de son vivant. Sa fortune est estimée à quelque 700 millions d'euros.
Mais malgré les appels du pied de ses éditeurs et de ses fans, aucune suite de "Harry
Potter"
ne serait au programme pour le moment. Même si elle publiera "très
probablement"
un autre conte pour enfants.

"Je suis l'auteur le plus libre au monde. Je peux faire ce
que je veux"
, reconnaît J.K. Rowling dans une récente interview au
Guardian.

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.