Jeux vidéo : la superproduction "Assassin's Creed" va avoir sa version en réalité virtuelle

L'éditeur de jeu vidéo français Ubisoft a annoncé lundi qu'une version en réalité virtuelle d'"Assassin's Creed", l'une des séries les plus populaires de son catalogue depuis son lancement en 2007, sera disponible d'ici la fin de l'année.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'écran de présentation d'Ubisoft Forward à Los Angeles le 12 juin 2023. (ROBYN BECK / AFP)

"Être capable de ressentir ce que c'est que de devenir un maître assassin va être un énorme attrait pour les joueurs", a déclaré à l'AFP David Votypka, directeur de la création pour les jeux, lors d'une présentation d'Ubisoft Forward à Los Angeles. "C'est un bon choix pour la réalité virtuelle", où les jeux qui fonctionnent le mieux "sont évidemment ceux qui comportent beaucoup" de défis physiques, a estimé David Votypka.

Ménager le joueur

Jouer à Assassin's Creed signifie multiplier les escalades, sauts d'un bâtiment à l'autre, courses, combats et bien d'autres occasions d'avoir des poussées d'adrénaline. Une équipe d'Ubisoft s'est attachée à faire en sorte que les personnes sujettes aux nausées ou facilement désorientées ne soient pas trop malmenées, en ajoutant des fonctionnalités permettant par exemple aux personnages de "se téléporter" d'un lieu à l'autre. Les concepteurs ont aussi tenté d'adoucir la violence des scènes d'assassinat, pour qu'elles soient rapides, en contrôlant les endroits où les victimes pouvaient être frappées, et en excluant tout recours à la torture.

La saga Assassin's Creed a déjà été adaptée en BD ainsi qu'au cinéma en 2016, illustrant la stratégie d'Ubisoft d'adapter ses productions à d'autres médias. Le jeu sera disponible sur les derniers casques de réalité virtuelle de Meta, connus sous le nom de Quest, anciennement Oculus.

Souvenirs ancestraux

La réalité virtuelle est censée donner du relief à l'intrigue de ce jeu à succès, qui se concentrait déjà souvent autour de protagonistes modernes entrant dans leur propre monde historique virtuel, via les souvenirs de leurs ancêtres. Les joueurs verront à travers les yeux virtuels d'Ezio Auditore, mort en 1524 à Florence en Italie aux débuts de la Renaissance, l'un des personnages principaux de la série.  Ils retrouveront aussi Kassandra en Grèce antique, et Connor en Amérique coloniale. 

Ubisoft a également présenté lundi Assassin's Creed Mirage, nouvel épisode à jouer sur les consoles de jeux vidéo et les ordinateurs personnels, dont la sortie est prévue le 12 octobre, alors qu'elle était initialement attendue pour fin 2022. Mirage se veut un hommage au premier jeu d'Assassin et se joue dans l'Irak médiéval, au IXe siècle à Bagdad, où "Basim" est en lutte contre "l'Ordre des Anciens".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.