"Dordogne" : un jeu vidéo d’été à savourer comme une délicieuse madeleine de Proust

Petit jeu indépendant signé du studio bordelais Un je ne sais quoi, "Dordogne" éblouit par sa direction artistique douce et singulière, avec des décors réalisés entièrement à l’aquarelle.
Article rédigé par Manon Botticelli
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Dans Dordogne, vous pourrez notamment faire de magnifiques balades en kayak. (Un je ne sais quoi, Umanimation)

Faîtes vos valises ! Dans Dordogne, nous suivons le personnage de Mimi, parisienne de 32 ans, qui part à la recherche… d’un souvenir. Celui d’un été, lors de ses 12 ans, qu'elle a passé chez sa grand-mère, Nora. Aujourd'hui décédée, cette dernière a laissé dans sa maison de Dordogne une boîte, qui pourrait aider Mimi à recoller les morceaux de sa mémoire.

Visuellement, Dordogne est une claque… mais douce comme une caresse. La maison de mamie, les paysages, sont autant de vibrants tableaux à l’aquarelle, dans lesquels il est possible de se promener. Un décor magnifiant la nature sauvage du sud-ouest français. Près de 180 peintures ont été produites par Cédric Babouche, directeur artistique du jeu et peintre aquarelliste. "Presque tout était un premier jet", explique-t-il dans un article publié sur la plateforme de jeu vidéo Steam. Le résultat est vaporeux, lumineux et terriblement réconfortant.

Exploration entre présent et passé

Dans cette maison familiale, l’héroïne retrouve, au détour d’objets ramassés, des souvenirs égarés. Des "flashs" la propulsent alors dans le passé. Cet été-là, en Dordogne, où tout a basculé. Le joueur se retrouve dans la peau de Mimi enfant. Une petite "citadine" convaincue qu'elle va s'ennuyer tout un été chez mamie Nora, mais va apprendre à apprécier cet environnement propice à l'aventure et à la découverte. 

Le jeu "Dordogne" vous permet d'explorer les paysages périgourdins. (Umanimation / Un je ne sais quoi)

Quelques phases d’exploration, incitées par la collecte d’objets, compensent la linéarité du jeu. « Les lieux, les objets devraient avoir plusieurs vies », explique Nora à la petite Mimi. Ces objets nous transportent dans différentes temporalités, avec chacune ses histoires. Le passé est invoqué au moyen de photos, des sons enregistrés sur cassette, des poèmes couchés sur un vieux carnet, de sentiments qui refont surface. Certaines pistes se dévoilent sans être pleinement exploitées, comme des réminiscences insaisissables.

À mesure que l’enquête de Mimi avance, l’histoire prend une tournure plus sombre. Des conflits familiaux éclairent l'éloignement qui s'est opéré entre la petite fille et sa grand-mère adorée. Des lettres égarées dans la maison viennent déterrer des rancœurs d’antan. Elles mettent un sens sur les mots, les émotions que la Mimi enfant ramasse (littéralement) lors de ses péripéties, comme le Petit Poucet retrouvant son chemin grâce à ses cailloux.

Le jeu Dordogne utilise les mots, les images et les sons dans sa narration. (Umanimation / Un je ne sais quoi)

La narration prend le pas face à un gameplay très léger. Le jeu se partage globalement entre cinématiques et mini-jeux. Des casse-tête présentant peu de difficulté, parfois presque accessoires. Préparer un thé, se laver les dents ou cuisiner : le jeu s'insère parfaitement dans la tendance du coy game, avec une avancée sans embûches, propice à la contemplation. Dordogne est une lettre d’amour à la campagne vue à hauteur d’enfant, une balade poétique qui réchauffe le cœur comme une belle après-midi d’été.

On a aimé :

  • Les paysages à l’aquarelle qui nous coupent le souffle.
  • L’impression d’être en vacances.
  • Des personnages attachants, que l’on découvre grâce aux objets collectés.
  • La possibilité de jouer en occitan !

On a moins aimé

  • Quelques questions restées sans réponse.
  • La durée du jeu (3 heures) un peu courte.
  • Devoir attendre l’année prochaine pour aller en Dordogne car les vacances sont déjà organisées.

Dordogne, 14.99 euros, développé par : Umanimation, Un je ne sais quoi, édité par : Focus Entertainment. Disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox Series X/S, Xbox One, Nintendo Switch.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.