Cet article date de plus de sept ans.

Festival de Cannes : Abel Ferrara tente le pari de la VOD

Pour son film polémique Welcome to New York, le réalisateur américain a décidé de se passer de sorties en salles. Son long-métrage inspiré de la vie de DSK est accessible depuis samedi soir en vidéo à la demande.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Gérard Depardieu était très attendu à Cannes samedi soir © Reuters - Eric Gaillard)

Si vous ne faisiez pas partie des quelques personnes qui ont pu assister samedi soir à Cannes à la projection de Welcome to New York , vous avez une deuxième chance de voir le film... immédiatement. En effet, lâché par les chaînes de télévision qui ont refusé de soutenir financièrement un film promis à la polémique, le réalisateur américain Abel Ferrara a décidé de mettre son film en ligne, sur les plateformes de Vidéo à la demande (VOD).

Pour sept euros, il est donc possible de voir Gérard Depardieu incarner Deveraux - le double cinématographique de DSK - dès que vous le voulez, depuis votre téléviseur ou votre ordinateur. Une démarche originale, qui peut en plus marquer un pas dans la lutte contre le piratage en ligne, comme l'explique Mathias Hautefort, directeur général du groupe Video Futur.

"La meilleure manière de lutter contre le piratage" (Mathias Hautefort)
écouter

 

"C'est une stratégie très intelligente , soulignait Scott Foundas, critique pour le magazine américain Variety. Même si le film n'est dans aucune sélection officielle, tout le monde parlera de sa projection ici ".

 

Quant aux audiences, il faudra attendre dimanche soir, voire lundi avant de savoir si le film a trouvé son public. S'il n'a pour le moment pas été épargné par la critique, Welcome to New York pourrait bénéficier de la polémique qui a accompagné sa sortie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.