Festival d’Avignon : In et Off, les préparatifs de deux compagnies qui n'ont pas les mêmes moyens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Festival d’Avignon : dans les coulisses des préparatifs auprès des compagnies
Article rédigé par France 3 - A. Gardes, N. Berthier, F. Fontaine
France Télévisions
France 3
Le festival d’Avignon est un incontournable pour tous les amateurs de théâtre. Pendant trois semaines, plus d'un millier de compagnies montent sur scène.

Avignon, c’est l’art de tous les contrastes. D’un côté, le Off avec la troupe Les enfants des autres qui anime l’art à la débrouille et de l’autre, le In, avec la compagnie de Julie Deliquet, qui fait l’ouverture en grande pompe.

Les enfants des autres, c’est l’histoire de huit amis inséparables qui se sont connus sur les bancs du cours Florent en 2020. Créatifs et débrouillards, ils vivent cette année leur premier festival d’Avignon. Leur compagnie ne reçoit aucune subvention, car elle a moins d’un an d’existence. "On a fait une cagnotte de financement participatif", révèle Thomas Laurent, auteur et metteur en scène. Les 19 000 euros serviront à la location du théâtre et de l’appartement.

38 personnes travaillent déjà sur le festival depuis deux mois

Pendant ce temps, la compagnie Gérard Philipe, originaire de Saint-Denis, installe tranquillement son décor. Avec la metteuse en scène Julie Deliquet, ils ont eu le privilège de faire l’ouverture du festival. Un grand luxe pour la compagnie, qui a la chance d’être épaulée par l’équipe technique dédiée par le festival. 38 personnes travaillent déjà depuis deux mois. Une autre pression pour la compagnie Les enfants des autres : trouver du public pour sa représentation du soir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.