Chagall fasciné par la Grèce antique : à Nice une exposition nous emmène sur la "terre des dieux"

Plongée, au musée national Marc Chagall de Nice, dans la vision onirique de la Grèce antique par le peintre, grâce à une exposition "sur la terre des dieux".

Marc Chagall, Phaéton, 1977,
Marc Chagall, Phaéton, 1977, (ADAGP, Paris, 2019.)

La Grèce antique est un thème transversal dans l'oeuvre de Marc Chagall, qui se retrouve aussi bien dans ses toiles que dans des mosaïques, des vases ou des lithographies. C'est une histoire d'amour qui a mené Marc Chagall en Grèce. Celle de Daphnis et Chloé : un chevrier et une bergère qui s'éprennent l'un de l'autre sur l'île de Lesbos. Ce conte, écrit au IIe siècle, fascinait Tériade, l'ami éditeur de Marc Chagall, lui-même originaire de Lesbos. 

Au début des années 1950, il demande à son ami peintre d'illustrer le texte. Marc Chagall part donc en Grèce en 1952 et 1954 pour se nourrir et s'imprégner de l'univers du récit. 

Photographie de Marc et Valentina Chagall devant le Parthénon, à Athènes, 1952-1954.
Photographie de Marc et Valentina Chagall devant le Parthénon, à Athènes, 1952-1954. (Archives Marc et Ida Chagall, Paris / ADAGP, Paris, 2019.)

Chagall s'inspire de la littérature et du terrain

Ces voyages et cet intérêt pour la littérature et la poésie grecques antiques vont irriguer l'oeuvre de Marc Chagall au point de le conduire à produire 42 lithographies mais aussi des céramiques et des toiles. Il réalisera même des costumes et des décors pour Daphnis et Chloé, le ballet de Maurice Ravel à l'Opéra de Paris, en 1958.

Marc Chagall, Les Fleurs saccagées, illustration pour le livre Daphnis et Chloé, 1961, lithographie
Marc Chagall, Les Fleurs saccagées, illustration pour le livre Daphnis et Chloé, 1961, lithographie (ADAGP, Paris, 2019.)

Grèce féérique et imaginaire

"Sa première découverte de la Grèce, c’est avec les ballets russes en 1911 à Paris. C’est une Grèce complètement imaginaire, féérique, avec tous ces personnages de Centaures, ces personnages hybrides. On les retrouve sous d’autres formes dans l’œuvre de Chagall. Ils l’ont donc fascinés, explique Jean-Baptiste Delorme, le conservateur du musée national Marc Chagall.

Marc Chagall s'est également plongé dans l'Odysée d'Homère. Les aventures d'Ulysse pour retrouver Ithaque se retrouvent ainsi présentées dans 43 lithographies flamboyantes et dans une immense mosaïque.

Cette exposition est inédite car certaines toiles ne sont pas sorties des réserves depuis plus de trente ans. C'est le cas de Phaéton, une huile sur toile de 1977, racontant la course tragique du fils d'Hélios, aux commandes du char du soleil de son père. 

Sur la terre des dieux. Marc Chagall et le monde grec, Musée national Marc Chagall à Nice, jusqu’au 27 avril 2020.