Cet article date de plus de cinq ans.

Voici, en avant-première, le palmarès des Oscars 2015

Meilleure actrice, meilleur film... le suspense est rarement insoutenable. En plus du flair et des informations des critiques, des modèles mathématiques permettent de faire des prédictions, avec plus ou moins d'acuité. Que disent les chiffres cette année ?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Julianne Moore pose avec sa récompense aux Bafta British Awards, le 8 février 2015, à Londres (Royaume-Uni). (BEN STANSALL / AFP)

And the winner is... Quelques heures avant la cérémonie des Oscars 2015, à Los Angeles (Californie), dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 février, les prédictions vont bon train. Qui succédera à 12 Years A Slave dans la catégorie meilleur film ? A Cate Blanchett comme meilleure actrice, et Matthew McConaughey comme meilleur acteur ?

A vrai dire, le suspense n'est pas si grand. Les Oscars sont le point d'orgue d'une multitude de cérémonies de récompenses. Ces dernières portent les noms de Directors Guild, Bafta British Awards, European Film Awards... et donnent souvent des indications sur les futurs vainqueurs des Oscars. L'une des catégories les plus prévisibles est celle des acteurs. Lors des cinq dernières années, 18 des 20 interprètes récompensés aux Screen Actors Guild Awards ont obtenu un Oscar, selon Slate.com (en anglais).

Des centaines de données exploitables

Plusieurs cracs des mathématiques se sont donc amusés à développer des modèles de prévision à partir de ces résultats. En 2013, Popsci (en anglais) en a comptabilisé cinq. Cette année, seuls deux modèles sont encore en état de marche. Le premier est élaboré par Ben Zauzmer, un étudiant de Harvard qui se félicite d'avoir obtenu 75% de prédictions justes ces dernières années. Il croise l'historique des résultats à plusieurs cérémonies avec les notes de critiques. L'autre a été créé par David Rothschild, un économiste qui travaille chez Microsoft. Ses pronostics s'appuient sur l'historique des résultats et sur les données des paris en ligne. Pour les curieux qui aiment les équations, la méthode est longuement détaillée ici (en anglais)

Francetv info a condensé pour vous les conclusions des experts, publiées sur le Boston Globe et Predictwise.

Meilleur film : "Birdman"

L'œuvre qui se détache dans la catégorie "meilleur film" est Birdman, du Mexicain Alejandro González Iñárritu, qui sortira en France le 25 février. Outre ses qualités de mise en scène, Birdman a pour lui d'être un film sur Hollywood et la société du spectacle. Un thème porteur aux Oscars, comme le prouvent les sacres récents de Argo et The Artist

Degré de confiance : modéré. Le modèle de Zauzmer lui donne 39,9% de chances de l'emporter, contre 65,8% pour Predictwise. 

Ce qui pourrait créer la surprise. Le duel est serré avec Boyhood, de l'Américain Richard Linklater. 

Le casting de "Birdman" à la Screen Actors Guild Awards, à Los Angeles (Californie), le 25 janvier 2015. De gauche à droite : Andrea Riseborough, Emma Stone, Amy Ryan, Naomi Watts, Edward Norton et Michael Keaton. (MIKE BLAKE / REUTERS)

Meilleur réalisateur : Alejandro Inarritu ("Birdman")

Plus large serait la victoire d'Alejandro González Iñárritu dans la catégorie meilleur réalisateur, là encore devant Richard Linklater. Le cinéaste a été acclamé par une grande partie de la critique pour l'inventivité de sa mise en scène et la qualité de sa direction d'acteurs

Degré de confiance : plutôt fort. Il est crédité de 55,6% chez Zauzmer et 61,9% chez Predictwise.

Ce qui pourrait créer la surprise. L'avance du Mexicain ne semble pas forcément imparable, selon The Hollywood Reporter (en anglais). Richard Linklater a en effet mis douze ans à tourner Boyhood, avec le même groupe d'acteurs. Une prouesse qui pourrait séduire les 6 000 professionnels ayant le droit de vote aux Oscars.

CMS-ContentHasMedia_1032393

Meilleure actrice : Julianne Moore

Elle semble imbattable. Julianne Moore, qui n'a jamais reçu la prestigieuse statuette, serait couronnée pour Still Alice, de Wash Westmoreland et Richard Glatzer, l'histoire d'une linguiste atteinte d'Alzheimer. 

Degré de confiance : très élevé. Les modèles placent ses chances entre 84,8% (Zauzmer) à 99,2% (Predictwise).

Ce qui pourrait créer la surprise. Pas grand-chose. La Française Marion Cotillard (Deux Jours, une nuit, des frères Dardenne) arrive bonne dernière des pronostics. 

CMS-ContentHasMedia_1032595

Meilleur acteur : Eddie Redmayne

L'Oscar du meilleur acteur échapperait à Michael Keaton, dans Birdman, au profit d'Eddie Redmayne dans Une Merveilleuse Histoire du temps (The Theory of Everything). Le duel qui l'oppose à Benedict Cumberbatch (4%), un autre British, jouant un scientifique de génie (dans The Imitation Game), semble plié d'avance. 

Degré de confiance : élevé. Les chiffres font varier ses chances de 77,1% (Zauzmer) à 83,6% (Predictwise).

Ce qui pourrait créer la surprise. Crédité de 4% chez Zauzmer, mais très remarqué dans Foxcatcher, le néo-tragédien Steve Carell n'a pas dit son dernier mot.

CMS-ContentHasMedia_1032415

Meilleur film étranger : "Ida"

Un des plus beaux succès publics de 2014 en France serait également en bonne posture pour remporter l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Le film polonais en noir et blanc Ida, de Pawel Pawlikowski, arrive petitement en tête, devant Tangerines (20,5%) et Leviathan (16,4%). Ida était également favori pour les César, qui ont eu lieu deux jours auparavant.

Degré de certitude : plutôt fort. Ses chances de réussir oscillent entre 56,3% (Zauzmer) et 76,7% (Predictwise).

Ce qui pourrait créer la surprise. Malgré son score assez modeste, Leviathan élabore une critique de la Russie qui pèsera sûrement dans les débats.

CMS-ContentHasMedia_1032417

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.