Tim Burton, l'artiste aux mains d'argent

La Cinémathèque française propose, jusqu'au 5 août 2012 à Paris, une plongée dans l'univers poétique et effrayant du réalisateur aux multiples talents. Pour les découvrir, croquis, dessins, rétrospective...

120
Pour la première fois en Europe, l'exposition événement consacrée à Tim Burton et conçue par le MoMa de New York s'installe à la Cinémathèque française à Paris jusqu'au 5 août 2012. ELODIE DROUARD / FTVI
220
Composée principalement de dessins et de croquis du cinéaste, elle dévoile l'univers artistique de Tim Burton. ELODIE DROUARD / FTVI
320
Car le réalisateur d'"Edward aux mains d'argent" est un talentueux touche-à-tout. ELODIE DROUARD / FTVI
420
Dessinateur, peintre, vidéaste, photographe, l'Américain est aussi l'inventeur de sculptures étranges et variées. ELODIE DROUARD / FTVI
520
Sorte de Frankenstein des temps modernes, Tim Burton invente des mondes peuplés de créatures effrayantes et attachantes à la fois. ELODIE DROUARD / FTVI
620
Au croisement du surréalisme et du gothique, les personnages qu'il imagine naissent sous la forme de dessins inquiétants et attendrissants avant de devenir des films. ELODIE DROUARD / FTVI
720
A travers cette exposition, l'envers du décor du cinéaste de "Mars Attacks !" et de "Ed Wood" est pour la première fois révélée au grand public. ELODIE DROUARD / FTVI
820
C'est au sein des studios Disney, où le réalisateur en devenir travailla pendant quatre ans, que sont nés son style, composé principalement de masques et de transformations corporelles, ainsi que son intérêt pour la relation entre l'enfance et l'âge adulte. ELODIE DROUARD / FTVI
920
Il s'entoure par la suite d'une petite troupe de fidèles collaborateurs dont il ne se sépare pas. ELODIE DROUARD / FTVI
1020
Johnny Depp est ainsi devenu son alter ego dans huit films, d'"Edward aux mains d'argent" en 1990 au personnage de Barnabas Collins dans "Dark Shadows", qui doit sortir en 2012. ELODIE DROUARD / FTVI
1120
C'est dans la publicité, les cartes de vœux, la littérature pour enfants, les jouets, les films de science-fiction, les attractions foraines et les fêtes (comme Halloween ou Noël), que Tim Burton trouve les sujets qu'il explore dans ses premiers travaux. ELODIE DROUARD / FTVI
1220
Véritable artisan, Tim Burton conçoit plus facilement ses films à partir de ses croquis qu'à partir de story-boards. ELODIE DROUARD / FTVI
1320
Et mieux que quiconque, il sait mélanger habilement le macabre et la comédie sans jamais les opposer. ELODIE DROUARD / FTVI
1420
Tim Burton est fasciné par les personnages hors du commun à l'excentricité exacerbée. ELODIE DROUARD / FTVI
1520
Il a pour les "freaks" une sincère tendresse. ELODIE DROUARD / FTVI
1620
L'artiste élabore autour de ses monstres un scénario poétique, comme pour les protéger. ELODIE DROUARD / FTVI
1720
Le motif du masque hante nombre de ses travaux et ce n'est sûrement pas un hasard si Tim Burton s'est attelé à deux adaptations de "Batman". ELODIE DROUARD / FTVI
1820
"J'aime les personnages extrêmes mais qui n'ont pas conscience de leur étrangeté", explique le cinéaste. ELODIE DROUARD / FTVI
1920
L'exposition à la Cinémathèque s'accompagne de la rétrospective de tous ses films ainsi que d'une carte blanche au réalisateur. ELODIE DROUARD / FTVI
2020
"Tim Burton, l'exposition" à la Cinémathèque française (Paris 12e), du 7 mars au 5 août 2012. Entrée : 11 euros. Ouvert tous les jours sauf le mardi. ELODIE DROUARD / FTVI