Stefano Accorsi dans "Le défi du champion": la tête et les jambes

Cette comédie italienne permet de retrouver Stefano Accorsi, l'inoubliable interprète de "Romanzo Criminale", en professeur chargé de recadrer une jeune star du foot, riche, célèbre mais désespérement seul…

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Stefano Accorsi et Andrea Carpenzano dans "Le défi du champion" de Leonardo D'Agostini. (DESTINY FILMS)

C’est le film rêvé pour les fans de football, privés de matchs depuis plus de quatre mois. Un feel good movie, tourné dans le centre même d’entraînement de Trigoria de l’AS Roma, qui a prêté ses maillots et son logo, gage de confiance s’il en est.

Le poids de la célébrité

C'est l’histoire de Christian Ferro, alias Andrea Carpenzano, une nouvelle recrue du club, un surdoué du ballon, riche, célèbre, fêtard, et arrogant au possibl. Il multiplie les frasques jusqu’au vol de vêtements dans un centre commercial, juste pour le plaisir d’être reconnu par les policiers et de faire la Une des journaux télévisés. Un gamin qui vit dans une luxueuse maison, flanqué d’une poignée de profiteurs et d’une copine top modèle accro aux réseaux sociaux.

Jusqu’au jour où, pour des raisons de respectabilité, et malgré l’avis de son agent, le président du club décide de lui faire passer son bac. Il faut donc trouver le professeur suffisamment patient et solide pour supporter le sale gosse qu’est devenu Christian. Valerio - Stefano Accorsi -, fauché et solitaire, va avoir cette lourde tâche.

Un père et un fils

Deux hommes que tout oppose : Valerio est un intellectuel qui croit aux vertus de l’éducation, Christian un jeune flambeur adulé qui n’a plus le sens des réalités. Peu à peu pourtant, à force de patience et de respect, le duo va finir par s’apprécier et devient inséparable. Christian va même trouver du plaisir dans les études….


Les ficelles sont certes, un peu grosses et pourtant Le défi du champion (Il campione dans le titre original), premier long métrage signé Leonardo D’Agostini, se laisse regarder avec plaisir parce qu’il est moins un hymne au ballon rond qu’une réflexion sur les vertus de l’éducation et de la transmission. Entre un fils surdoué mais privé d’un père qui l’a abandonné (Christian) et un père privé d’un fils décédé (Valerio), une relation quasi filiale va se nouer.

France – Italie, Accorsi au centre

On ne boude pas non plus notre plaisir de retrouver l’ancien compagnon de Laetitia Casta, Stefano Accorsi, acteur de cinéma mais aussi de théatre, dont on a suivi la carrière franco-italienne, avec intérêt, émouvant dans un rôle d’enseignant tout en retenue, loin des rôles d’amoureux romantique qui ont jalonné ses 26 ans de carrière.

Pas très "tifoso", Stefano, mais en bon Milanais, il sera mercredi prochain, comme des milliers d’Italiens, devant son poste de télévision pour le match de Ligue des Champions, Bergame–PSG. Et que le meilleur gagne.

La fiche

Genre : Comédie/Drame
Réalisateur : Leonardo D'Agostini
Acteurs :  Stefano Accorsi, Andrea Carpenzano, Ludovica Martino

Pays : Italie
Durée : 1h45
Sortie : 5 août 2020
Distributeur :  Destiny Films

Synopsis : Christian, jeune star du football de l’AS Roma, est un joueur rebelle, indiscipliné et immensément riche. Suite à de nouvelles frasques, le président du club doit rapidement remettre son champion dans le rang : s’il veut continuer à jouer, il doit étudier et passer son bac ! Valerio, un homme solitaire et fauché, est embauché comme professeur particulier. Ils vont apprendre l’un de l’autre et, entre les deux, va naître une amitié inattendue...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.