Cet article date de plus de huit ans.

"Red 2", Bruce Willis de retour avec ses amis retraités de la CIA

L’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour les héros de « Red ». Après avoir cartonné en 2010, Bruce Willis et ses potes, anciens agents de la CIA, reviennent sur les écrans le 28 août avec « Red 2 ». Aux côtés d’Helen Mirren, Marie-Louise Parker et John Malkovich, de nouveaux venus viennent compléter ce casting de rêve : Catherine Zeta-Jones et Anthony Hopkins.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
" Red 2" ou comment rester actif à la retraite
 (Summit Entertainment )
Reportage : M-J. Jouan, B. de Saint Jore
Tiré d’un « comic » signé Warren Ellis et Cully Hamner, le premier volet de « Red », réalisé en 2010 par Robert Schwentke, avait surpris tout le monde en atteignant la barre des 200 millions de dollars de recettes au box-office mondial, et ce pour un budget initial de 58 millions de dollars ! Un succès qui avait pris de court les producteurs eux-mêmes. Avec cette histoire d’agents de la CIA à la retraite qui reprennent du service et ces « vieux » acteurs, ils pensaient attirer uniquement un public « mûr » et masculin. Au final, beaucoup de femmes sont venues, séduites par les personnages incarnés par Helen Mirren et Mary-Louise Parker.
Mais aussi, vraie surprise, un public jeune. « Je ne l'explique toujours pas très bien », avouait le producteur Mark Vahradian. « Peut-être à cause des personnages, durs à cuire, déjantés, politiquement incorrects et qui ont cette attitude jeune. Ils ont dû trouver ça cool." 
En janvier 2011, quand le film a passé la barre des 90 millions de recettes, Summit Entertainment a rappelé les frères Jon et Erich Hoeber pour écrire une suite. Ils ont ensuite confié la réalisation du second opus à Dean Parisot qui avait séduit avec son long-métrage « Galaxy Quest », sorti en 1999 et qui parodiait les séries de science-fiction.
 
Quant aux acteurs qui étaient déjà dans le premier opus, ils ont dit oui d’emblée pour rempiler. Et les petits nouveaux comme se sont amusé avec leurs personnages. Anthony Hopkins a relu plus de 100 fois le script pour s’approprier et enrichir son personnage. Quant à Catherine Zeta-Jones, elle a épluché les magazines de mode pour travailler son look d’espionne russe sophistiquée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.