Olivier Nakache dans un village du Var pour promouvoir son nouveau film, "Une année difficile", et soutenir les petits cinémas indépendants

Olivier Nakache était à Besse-sur-Issole dans le Var pour présenter "Une année difficile", son prochain long métrage en duo avec Éric Toledano, qui sortira en salles le 18 octobre. Une soirée inoubliable dans cette petite ville de 3000 habitants.
Article rédigé par Marie Pujolas
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
Olivier Nakache à Besse-sur-Issole, dans la Var, pour l'avant-première de "Une année difficile" (France 3 Provence-Alpes)

Le tapis rouge est installé à Besse-Sur-Issole, une commune de 3000 habitants située à 40 km de Toulon. Un village qui compte un cinéma indépendant, Le Marilyn, et qui accueille ce jour-là un poids lourd du cinéma français, le réalisateur Olivier Nakache. Il est venu présenter son nouveau film, Une année difficile, toujours réalisé en duo avec Éric Tolédano. À l'affiche Pio Marmaï, Jonathan Cohen et Noémie Merlant. La sortie en salles est prévue pour le 18 octobre.

Olivier Nakache dans le Var pour l'avant-première de "Une année difficile" -
Olivier Nakache dans le Var pour l'avant-première de "Une année difficile" Olivier Nakache dans le Var pour l'avant-première de "Une année difficile" - (France 3 Provence-Alpes A. Gavazzi / A. Poitevin / P. Herve)

Promouvoir le cinéma en zone rurale, loin des grands complexes, et privilégier le contact avec le public et les exploitants des petites salles, c'est l'un des objectifs cet été du duo Nakache/Tolédano dans sa tournée des avant-premières. Venu en solo, Olivier Nakache n'a pas été déçu par l'accueil chaleureux des habitants et du directeur du cinéma, Pierre Leroy. "Je suis ravi d'être ici et je suis servi, s'enthousiasme le réalisateur. Cela fait longtemps que j'entends parler de ce cinéma au charme fou. Bien sûr on fait la tournée des grandes villes, mais on avait aussi envie d'aller plus en profondeur"

Un contact facile avec les habitants. À l'image de ses films, humains et touchants, le réalisateur d'Intouchables et du Sens de la fête a partagé la projection avec les habitants et pris la pose pour quelques photos. Il faut dire qu'ici, le Marylin est une institution, un lieu important dans la vie du village, qui fédère une communauté de cinéphiles fidèles. "C'est très symbolique pour la commune, le cinéma est un incontournable de cette commune qui est d'ailleurs très vivante", précise le directeur des lieux.

Une comédie sociale et engagée

Dans Une année difficile, le duo de réalisateurs garde le ton de la comédie pour parler de sujets de société. Albert et Bruno (Pio Marmaï et Jonathan Cohen) incarnent deux consommateurs compulsifs et surendettés qui vivotent entre petites combines et vie personnelle à la dérive. Ils vont croiser le chemin de jeunes militants écologistes engagés et intégrer, sans grande conviction au départ, leur mouvement. Un film qui met en avant les maux de notre société, à la sauce Tolédano/Nakache. Un feel good movie qui tente de ne pas donner de leçons. Un des films français attendus du début d'automne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.