Cet article date de plus de deux ans.

"Matrix Resurrections" : la suite inattendue de la trilogie culte de science-fiction ravive le mythe

Ce nouveau volet de la saga de science-fiction, toujours avec Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss mais sans Laurence Fishburne, renoue avec ses origines.

Article rédigé par Jacky Bornet
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss dans "Matrix Resurrections" de Lana Wachowski (2021). (WARNER BROS; ENTERTAINMENT AND VILLAGE ROADSHOW FILMS (BVI) LIMITED)

Sur les écrans mercredi 22 décembre, Matrix Resurrections est seulement signé par Lana Wachowski, sa sœur Lilly ne l’accompagnant pas pour la première fois depuis 1996 (Bound). Leurs films après Matrix (Jupiter, le destin de l’univers, Cloud Atlas, Speed Racer) n’ont pas remporté les succès escomptés. Alors fallait-il un quatrième Matrix ?

Immortels

Néo est redevenu Thomas Anderson, concepteur d’un jeu vidéo qui fait fureur, dont l’action est inspirée des trois films Matrix. Néo fait désormais partie de la matrix, la réalité virtuelle dans laquelle les machines entretiennent l’humanité. Morpheus, qui l’en a extirpé par le passé, revient vers Néo pour lui raviver la mémoire. Thomas Anderson va retrouver Trinity, qui l’accompagnait dans sa lutte contre les machines, mais elle est dorénavant également intégrée à la matrix. Vont-ils parvenir à retraverser le miroir dans un univers qui a pris un nouveau visage et une nouvelle dimension ?

Les héros sont immortels, et depuis le Christ la résurrection est un leitmotiv qui a fait ses preuves dans la fiction. James Bond a vécu plus de deux fois, Ripley a été clonée dans Alien 3 et Superman est ressuscité dans Justice League. Néo n’est-il pas un héros christique ? Il avait redonné vie à Trinity en l'embrassant dans Reloaded, comme Jésus a ressuscité Lazard, et le prince charmant Blanche-Neige. Et s’il y un "s" à Résurrections, titre de ce quatrième volet, c’est que Trinity et Néo vont revivre leur initiation dans un monde virtuelle qu’ils avaient vaincu, mais dont les ordinateurs ont repris la gouverne. Ces résurrections sont celle du retour à la conscience des deux héros qui étaient sous l'emprise de la Matrix.

Cinéma : le quatrième volet de la saga Matrix sort dans les salles obscures mercredi 22 décembre -
Cinéma : le quatrième volet de la saga Matrix sort dans les salles obscures mercredi 22 décembre Cinéma : le quatrième volet de la saga Matrix sort dans les salles obscures mercredi 22 décembre - (France 2)

Pilule bleue ou pilule rouge ?

Lana Wachowski relance assez bien la machine. Elle renouvelle un look plus épuré, creuse les sentiments entre Néo et Trinity, et le choix à faire entre la "pilule bleu ou la pilule rouge" qui détermine celui de rester ou non dans l’illusion. La notion de "déjà vu" introduite dans le deuxième volet de la saga, est également approfondie. Elle croise l'initiative de poursuivre la même ’aventure (déjà vue) dans ce quatrième film, tout en la renouvelant. Le film fait d’ailleurs appel à nombre d’images des précédents opus que disent avoir vus Néo et Trinity.

"Matrix Resurrections" de Lana Wachowski (2021). (WARNER BROS; ENTERTAINMENT AND VILLAGE ROADSHOW FILMS (BVI) LIMITED)

C’est par cette intégration de la trilogie dans Résurrections (des films dans le films) que cet ultime volet parvient à ses fins : faire croire au public qu’il pourrait lui aussi être dans la matrix. Dans le film qu’il regarde, les précédents opus sont évoqués par des personnages, qui font eux-mêmes parties de ce monde virtuel. Nous, spectateurs, n'en ferions nous pas également partie ? Cet effet gigogne entre différents niveaux de réalité renoue avec l’original de 1999 : une réussite. L’image est également somptueuse, mais les scènes d’action pullulent sur les 2h28 du film avec un petit goût de réchauffé. Matrix Resurrections divisera, mais pourquoi pas un 5e opus de Lilly Wachowski et un 6e cosigné avec Lana ? Vu la crise des scénaristes à Hollywood (pas moins de cinq sur ce pensum), il ne serait pas étonnant de voir surgir des suites dans les prochaines années.

L'affiche de "Matrix Resurrections" de Lana Wachowski (2021). (WARNER BROS. FRANCE)

La fiche

Genre : Science-fiction
Réalisateur : Lana Wachowski
Acteurs : Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss, Jada Pinkett Smith, Yahya Abdul-Mateen, Priyanka Chopra Jonas, Jessica Henwick, Neil Patrick Harris, Jonathan Groff, Lambert Wilson
Pays : États-Unis
Durée : 2h18
Sortie : 22 décembre 2021
Distributeur : Warner Bros. Distribution

Synopsis : Une replongée dans deux réalités parallèles – celle de notre quotidien et celle du monde qui s’y dissimule. Pour savoir avec certitude si sa réalité propre est une construction physique ou mentale, et pour véritablement se connaître lui- même, M. Anderson devra de nouveau suivre le lapin blanc. Et si Thomas... Neo... a bien appris quelque chose, c’est qu’une telle décision, quoique illusoire, est la seule manière de s’extraire de la Matrice – ou d’y entrer... Bien entendu, Neo sait déjà ce qui lui reste à faire. Ce qu’il ignore en revanche, c’est que la Matrice est plus puissante, plus sécurisée et plus redoutable que jamais. Comme un air de déjà vu...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.