Guillaume de Tonquédec et François Berléand redécouvrent "L’esprit de famille"

Un casting solide et la magnifique lumière de la côte morbihannaise ne suffisent pas à faire décoller cette comédie qui manque de surprises. 

François Berléand et Guillaume de Tonquédec dans \"L\'esprit de famille\"
François Berléand et Guillaume de Tonquédec dans "L'esprit de famille" (CINE NOMINE - SAME PLAYER)

Alexandre (Guillaume de Tonquédec) est un écrivain très occupé, autocentré, bien peu disponible pour les autres derrière son sourire de façade. Comme chaque année, il vient passer les vacances dans la splendide maison de famille nichée dans un ravissant village breton. Comme chaque année, il s’isole pour écrire, et rabroue tous ceux qui perturbent sa concentration.  

APPOLOFILMS

Cet été va marquer un tournant avec la mort de son père Jacques (François Berléand). Un événement qui le secoue un peu, sans le bouleverser exagérément… sauf que le défunt n'en a pas fini avec lui. Le cher disparu ne l'est pas pour tout le monde : il va le suivre, l’engueuler, lui asséner ses quatre vérités. Un harcèlement surnaturel qu’Alexandre est évidemment le seul à voir et entendre. La présence de ce mort encombrant le plonge dans des situations burlesques et fait douter sa famille de sa santé mentale.  

On s’en doute, tout ceci va bien tourner. L’écrivain va enfin ouvrir ses chakras, la mort de son père l'amnera vers une introspection et la naissance d’un être meilleur, dans ses rôles de père, fils, frère ou mari.  

Isabelle Carré dans \"L\'esprit de famille\"
Isabelle Carré dans "L'esprit de famille" (CINE NOMINE - SAME PLAYER)

Les comédiens parviennent à nous faire passer un bon moment mais on reste un peu sur sa faim. La présence de ce père-fantôme reste la seule idée audacieuse d’un scénario prévisible. 

La fiche

Genre : Comédie
Réalisateurs : Eric Besnard
Acteurs : Guillaume de Tonquédec, François Berléand, Josiane Balasko et Isabelle Carré
Pays : France
Durée : 1h38
Sortie : 29 janvier 2020
Distributeur : Appolo Films

Synopsis : Alexandre s'embrouille une nouvelle fois avec son père Jacques. A priori, il ne devrait pas, car ce dernier vient de décéder, mais Jacques, ou plutôt son esprit, est bien là, à râler à ses côtés. Et comme Alexandre est le seul à le voir et donc à lui parler, sa mère, sa femme et son frère commencent à s’inquiéter de son étrange comportement.