Dans "J'accuse", Roman Polanski adapte l'affaire Dreyfus au cinéma

Dans son dernier film, "J'accuse", Roman Polanski signe un thriller sur fond d'espionnage qui raconte l'affaire Dreyfus. Un scandale majeur de la IIIe République.

FRANCE 3

Le 5 janvier 1895, Alfred Dreyfus est officiellement dégradé de l'armée française. Il est condamné au bagne, même s'il clame son innocence. Le colonel Picquart est celui qui va tout faire pour innocenter ce Juif. Il découvre le vrai traître, mais l'armée ne veut rien savoir. L'énorme erreur judiciaire sera démontrée que quelques années plus tard. "Il est pris dans l'étau, entre la vérité et son amour pour l'armée. C'est un lanceur d'alerte interne, puis externe", explique le comédien Jean Dujardin qui interprète le rôle du colonel Picquart.

Un casting 5 étoiles

Émile Zola va alors prendre sa plume et écrire son J'accuse. Au moment des faits, le pays est déchiré entre les pro et les anti-Dreyfus. Pour certains spécialistes de l'affaire, Roman Polanski, dans son film, a sans doute enjolivé le personnage de Picquart. Reste la reconstituion réussie d'une époque et un casting 5 étoiles.

J'accuse, de Roman Polanski, sortira en salles mercredi 13 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans son dernier film, \"J\'accuse\", Roman Polanski signe un thriller sur fond d\'espionnage qui raconte l\'affaire Dreyfus. Un scandale majeur de la IIIe République.
Dans son dernier film, "J'accuse", Roman Polanski signe un thriller sur fond d'espionnage qui raconte l'affaire Dreyfus. Un scandale majeur de la IIIe République. (FRANCE 3)